Cross-over entre DC et Marvel se passant en 2040. L'Ordre, organisation de héros, se bat contre un ennemi composé de vilains et d'anti-mutants, la Révolte.

Le forum est fermé suite à un manque d'activité.

    De surprises en surprises ... [Ryanne & Rebecca]

    Partagez
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 26
    Sam 17 Fév - 17:35
    FB – 20 Août 2040

    Ce matin-là, Rebecca avait dû abréger son entraînement. Heureusement, on l’avait dérangé sur la fin mais cette rencontre fut fort bizarre. Ryanne Rory, une élève de la team Batman, était venue de nulle part en tenue de sport. Elle souhaitait sûrement s’entraîner également mais c’était la première fois que la brune croisait la jeune fille ici et surtout à cette heure-ci. La rousse qui lui faisait face l’observa de haut en bas. De toute évidence, elle aussi était surprise de croiser quelqu’un. Si elle était venue de façon régulière, la rousse aurait croisé Rebecca à peu près tous les jours. Pourquoi cette dernière s’était décidée d’un coup à venir s’entraîner aussi tôt le matin ?

    Enfin, cela importait peu la brune qui avait pris le temps de finir son dernier exercice avant de récupérer ses affaires. Comme à son habitude, elle était retournée à sa chambre pour prendre sa douche tranquillement à l’abri des regards curieux. La jeune fille ne révélait jamais une autre surface de son corps que ses mains et son visage. Les marques qui recouvraient son corps n’étaient réelles que pour Clark qui l’avait trouvé dans cet état, Rachel qui l’avait accueilli avec Clark et elle-même qui se voyait ainsi depuis quelques années déjà lorsqu’elle regardait dans le miroir.

    Sa journée s’était déroulée de manière assez classique. Elle s’était ensuite rendue à la bibliothèque pour poursuivre ses recherches sur les différents mythes. Son travail avait été interrompu par Jérémiah et Adrian qui ne comprenaient pas vraiment ce besoin de travailler plutôt que de profiter du beau temps. Aussi, ils eurent gain de cause et ils partirent se faire une balade. La brune avait toujours un livre avec elle car elle savait parfaitement qu’ils finissaient toujours par se poser sur un coin d’herbes pour profiter de cette tranquillité. Elle pouvait donc profiter de ce moment pour bouquiner même si Jérémiah la reprenait au moins une ou deux fois grâce à quelques boutades.

    En fin d’après-midi, la jeune fille s’était éclipsée pour se poser un peu dans sa chambre seule. Lorsque la soirée débuta, cette dernière se voyait bien aller faire un tour dans Olympia afin de profiter des soirées à rallonges de l’été. Les garçons avaient opté pour une soirée jeux vidéo. Aussi la brune se dirigea seule en ville. Après avoir déambulé dans les rues à observer tout ce qui pouvait se passer autour d’elle, Rebecca décida de se poser dans un parc face à une fontaine d’eau particulièrement jolie. Cela faisait à peine un an qu’elle sortait dans la ville pour son plaisir. Il était beaucoup plus difficile d’éviter les contacts physiques lorsqu’il y avait du monde. Heureusement, étant donné que c’était un jour de semaine, la population ambiante était en plus petit nombre.

    Aussi, telle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle aperçut Ryanne plus loin. La brune ne croisait presque jamais la jeune fille qui n’était pas dans sa classe mais aujourd’hui elle la voyait pour la seconde fois. Peu préoccupée par ce fait surprenant, Rebecca reporta son attention sur la fontaine d’eau et les trois enfants qui jouaient autour. Ils avaient l’air heureux, tellement innocent … C’était une notion qu’elle n’avait pas vraiment eu le temps d’apprécier.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Batman "J'espionne pour la Révolte"
    avatar
    Messages : 32
    Dim 18 Fév - 19:30
    Rebecca
    Ryanne
    Journée pleine de surprises !
    Je me lève. Il est encore très tôt, mais hier soir, je n’ai pas réussi l’enchaînement que je m’étais fixé pour m’améliorer en combat. Et cela me frustre tellement que j’en ai pas dormi de la nuit. Alors ce matin, je dois m’y remettre même si habituellement, c’est plutôt le soir, quand tout le monde dort que je ressors pour m’entraîner. Je suis déjà forte en combat, mais ce n’est jamais assez pour moi. Je sais qu’on me sous estime encore trop. Même le chef me sous estime. Je sais bien qu’il croit d’avantage en Ronnie qu’en moi. Si j’ai réussi à avoir confiance en son sous chef, je me méfie encore du grand chef. J’ai comme l’impression qu’il se sert de mon ami et qu’il tente de nous séparer. Après tout, il est le chef de la révolte et pour en être à la tête, il n’est sûrement pas le dernier des idiots. Je ne sais trop quoi penser de lui. Alors en secret, je continue de m’entraîner pour ne pas rester sur le banc de touche. Je ne suis pas à la traîne et je vais le prouver. Ronnie sera fier d’être en binôme avec moi, il ne pourra pas me laisser tomber pour ce chef, qu’importe combien il est fort et il a les mêmes idiots que nous. Je ne laisserai personne me prendre Ronnie ! Alors oui, ce matin, je retourne m’entraîner, l’échec d’hier soir me trotte encore trop en tête. Et si je pensais être tranquille, je me rend vite compte que je ne suis pas la seule à avoir la même idée.

    Cette fille, Rebecca, oui, je connais son nom mais je sais si peu sur elle. Elle est tellement discrète que c’est bien la dernière personne que je pensais croiser ici. Cette fille qui semble frêle et facilement manipulable. Souvent entourée de deux gars, tel des gardiens. Elle n’est peut être pas celle que je croyais. Je ne me doutais pas qu’elle aussi sortait la nuit en cachette pour s’entraîner. C’est surprenant, intriguant. Je la regarde partir et prend place pour m’entraîner à mon tour, songeant à cette fille. Me demandant si c’est un secret ces entraînements nocturnes, si elle va parler de moi. Si elle parle, les gens pourraient se méfier de moi et ce serait fort problématique pour mes plans. Alors c’est en demi teinte que se déroule le reste de ma journée. Je cherche à la recroiser, à en savoir plus sur cette discrète Rebecca. Mais elle reste bien caché. Je passe aussi un moment avec mon ami, Ronnie, qui me sent différente de d’habitude. Comme si je me tenais sur la défensive. Il n’a pas tort, je suis sur ma réserve aujourd’hui. Je suis méfiante de tout et tout le monde me semble suspect. Mais je le rassure, lui disant juste qu’il ne doit pas s’inquiéter, j’ai sans doute juste besoin de me changer les idées.

    Je crois qu’il a prit cela au sens littéral car ce soir, Ronnie a décidé de me faire sortir. On se retrouve dans un bar. On boit, et on boit encore. Je finis par me perdre alors que nous tentions juste de changer de bar. Oui, il voulait me faire faire la tournée des bars de la ville, mais me voilà à vadrouiller seule. Je m’assois au bord d’une fontaine, j’ai la tête qui tourne légèrement à cause de l’alcool bue. L’air frais me fait du bien. Je sais que je vais retrouver Ronnie, sans doute en retourner à sa chambre. Il sait que c’est là bas que je vais quand je me sens perdue et que j’ai besoin de le voir. J’allais justement m’y rendre lorsque je vois cette fille. Cette même Rebecca à peine plus loin. Comme un signe du destin, moi qui la cherchais depuis ce début de journée sans succès. Et là, je tombe par hasard sur elle ! Ni une ni deux, je vais la voir, prendre place à ses côtés.
    « Hey, salut toi ! Tu te souviens, on s’est croisée ce matin ! »
    Je la regarde, je lui souris.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 26
    Dim 18 Fév - 22:11
    Alors qu’elle était plongée dans ses pensées à observer les enfants qui jouaient autour de la fontaine, Rebecca entendit quelqu’un s’adresser à elle. La jeune fille de ce matin venait de l’interpeller et vint s’installer juste à côté d’elle. La brune eut un léger mouvement de recul, de crainte qu’elle se mette trop près d’elle. Enjouée, elle sentait surtout l’alcool à des kilomètres à la ronde. L’odeur prit Rebecca à la gorge et la fit tousser. Ryanne lui adressait un large sourire, comme si elles étaient amies depuis des années.

    La jeune fille ne comprenait pas trop son attitude. Cela faisait un moment qu’elles se croisaient dans les couloirs de l’institut mais c’était la première fois que la rousse venait lui parler. Etait-ce en rapport avec ce matin ? La brune avait-elle oublié de ranger quelque chose avant de partir ou bien tout simplement laissé une affaire à elle sur place ? Ce qui était sûr c’est que Rebecca espérait que la jeune fille n’était pas venue toute seule dans le coin. Aussi elle commença à observer les alentours à la recherche d’un visage qu’elle reconnaitrait, quelqu’un de l’institut qui pourrait avoir passé le début de soirée en compagnie de Miss Rory. Cette dernière appartenait à la team Batman et cela allait peut-être être une chance. Ryanne n’avait pas de pouvoir, elle ne risquait pas d’en perdre le contrôle et cela était déjà rassurant.

    La brune ne comprenait pas ce besoin que certains avaient de boire de l’alcool à outrance. La jeune fille appréciait de boire un verre de rouge ou un petit cocktail à l’occasion. Elle ne buvait pas souvent mais elle s’était rendue compte qu’un petit verre pouvait parfois la détendre un peu. Mais lorsqu’elle voyait dans quel état certains finissaient à cause d’un abus d’alcool, Rebecca savait pertinemment qu’elle n’essayerait pas elle-même. De son point de vue, elle avait tout à perdre à boire à foison et absolument rien à y gagner. Après tout, si elle blessait quelqu’un avec son pouvoir parce qu’elle était ivre, comme ferait la brune pour s’en sortir, pour justifier son acte, pour rattraper les dommages causés et ne pas s’en vouloir. Un grand pouvoir engendre de grandes responsabilités et ça elle le savait.

    Euh salut … Oui je me souviens.

    Rebecca  malaxait les manches de son sous-pull. C’était un tic qu’elle avait acquis depuis son arrivée à l’institut. Elle se rassurait ainsi. Après tout, si elle pouvait malaxer les bouts de ses manches, cela signifiait que ces dernières étaient bien tirées au maximum. Ainsi elle était sûre que l’on ne voyait pas ses bras. La brune se demandait ce qu’elle lui voulait sachant qu’elles ne s’étaient jamais adressées la parole auparavant à part pour de simples politesses. Méfiante, elle observa de nouveau les alentours mais il y avait de moins en moins de personnes et absolument aucun visage connu dans les environs.

    Que fais-tu dans les parages ? Tu es seule ?

    Rebecca espérait vraiment que la rousse ne soit pas seule. Sa façon d’être actuelle était plutôt oppressante et la brune n’était pas franchement à l’aise. Elle préférait être ailleurs de toute évidence. Mais bon, si elle pouvait éviter de froisser ou vexer qui que ce soit ça l’arrangerait. Pourquoi fallait-il que ce genre de choses arrive uniquement quand les garçons n’étaient pas là ? Elle les aurait bien vu prendre les devants dans cette histoire ce qui aurait permis qu’elle n’intervienne pas et qu’elle reste la plus discrète possible.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Batman "J'espionne pour la Révolte"
    avatar
    Messages : 32
    Jeu 22 Fév - 22:34
    Rebecca
    Ryanne
    Journée pleine de surprises !
    Je pourrais aller voir ailleurs, la laisser tranquille cette demoiselle. Mettre un plan au point pour savoir pourquoi elle s’entraînait ce matin, pour savoir si c’est ainsi tous les jours ou du moins assez régulièrement, comme je le fais tard le soir lorsque tout le monde dort. Tenter de savoir si elle a parlé de notre rencontre. Ou même pour apprendre tout un tas de choses, juste en tendant une oreille indiscrète, faisant mine de ne rien entendre comme je sais si bien le faire pour attraper au vol certaines informations plus ou moins intéressantes. Mais ce n’est pas dans ma nature de réfléchir à tout cela. Ou plutôt si, mais pas quand j’ai bue. Surtout pas quand j’ai passé le verre de trop ! Et comme me le dit trop souvent Ronnie, j’ai plus tendance à foncer dans le tas et improviser. Souvent, je m’en sors relativement bien ainsi. Parfois moins, mais depuis que Ronnie est dans ma vie, les problèmes, je m’en moque pas mal. À deux, nous sommes plus fort.

    Alors quand j’ai vue cette fille, cette fille que j’ai rencontré ce matin, je lui ai presque sauté dessus. Posé sur le bord de la fontaine, je l’ai vue là bas et je l’ai rejoins. Elle semble étonnée de me voir. Sans doute parce que je ne suis jamais venu lui parler. Je lui souris, un peu bêtement pour me donner un air amical.
    « Nous n’avons jamais eu l’occasion de parler, tu ne sembles pas très ouverte. Je ne suis pas méchante tu sais, je ne vais pas te manger. »
    Bon d’accord, je viens de lui mentir, je ne suis pas une personne qu’on peut qualifier de très adorable, mais pour obtenir quelque chose, je peux me montrer toute mielleuse ! Et une chose est sûre, je ne vais pas la manger ! Ma came, c’est plutôt les mecs. Je les dévore tout crue, surtout quand ils sont vraiment mignon ! Je pourrais aussi, vouloir mettre Ronnie dans mon lit. Et même si il nous arrive de dormir ensemble, il n’y a jamais rien eu de ce genre entre nous. Il est comme mon frère et il est bien trop particulier pour que je l’utilise comme les autres !

    « Je faisais la tournée des bars avec mon ami mais je me suis perdue, alors oui, je suis toute seule… Enfin non, plus maintenant puisque je suis avec toi ! »
    Je lui souris. Je la regarde et je regarde aussi les gens qui sont là. Elle aussi semble être toute seule par ici. En tout cas, je ne vois pas l’ombre de ces deux mecs avec qui je la croise souvent.
    « Toi aussi ? Tu faisais quoi ? Il fait frais ce soir, ça fait du bien. Je trouve qu’on étouffe dans nos chambres, j’aime bien dormir la fenêtre ouverte. »
    C’est plus facile pour se faufiler dehors ou pour entendre et surprendre des choses très intéressantes qui se passent la nuit. Et pour une fois que je raconte quelque chose de vrai sur moi ! Elle en a de la chance Rebecca !
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 26
    Sam 24 Fév - 7:39
    La rousse prit la parole. On aurait dit l’introduction à une dissertation chiante à mourir. Certes, Rebecca ne pensait pas ainsi, mais cela revenait au même ou presque. La jeune fille assimilait la façon de s’exprimer de Ryanne à un texte long et rébarbatif qui ne comprenait que des détails insignifiants et superficiels dont la majorité des gens se moquaient bien. Enfin, c’était l’avis de la brune, peut être que tout le monde ne le partageait pas après tout. Mais il est vrai qu’elle trouvait l’attitude de son interlocutrice légèrement envahissante.

    En effet, ce que certains auraient pris pour de la franchise apparaissait pour Rebecca comme un début d’agression et de l’intrusion dans sa vie privée. Ouverte ou pas, qu’est-ce que cela pouvait bien faire à la jeune fille ? Il était clair que pour la brune, Ryanne était envahissante. La jeune fille tenait à son espace vital, rien que pour éviter les contacts physiques. Aussi, le fait que la nouvelle venue s’impose par sa présence morale et physique ne plaisait pas franchement à la brune.

    Avec son passé, la jeune femme avait appris à ne faire confiance à rien ni à personne, excepté Clark au départ. Depuis son arrivée à l’institut, elle avait tenté de comprendre le fonctionnement des gens qui l’entouraient, à les appréhender. Au premier contact, Ryanne était déjà bien trop insistante pour la brune. Cela la brusquait presque. La brune avait l’impression d’être dans un film où son interlocutrice faisait tout pour être aimé par tout le monde.

    Incapable de trouver quoi que ce soit de potable pour répondre à la rousse, Rebecca continuait d’écouter son interlocutrice. Elle put apprendre que cette dernière n’était pas sortie seule de l’institut ce qui rassura la brune. Elle pouvait donc trouver quelqu’un, non loin d’ici, qui s’occuperait de la jeune fille avec plaisir et surtout, l’en débarrasserait. Ryanne était tout sourire et cela gênait Rebecca.

    En effet je suis seule ici. Je suis sortie me balader pour profiter de cet air frais.

    Rebecca fit un tour d’horizon du regard. Il n’y avait personne de leur tranche d’âge dans les parages. La rousse avait dû s’éloigner sérieusement de son ami ce qui ne faisait pas l’affaire de la jeune fille.

    Je pense que l’heure de rentrer ne devrait pas trop tarder. Il serait bien de retrouver ton ami avec qui tu es venue ici au départ. Comment s’appelle-t-il ? Sais-tu où vous êtes-vous perdus de vue ?

    Rebecca se releva après avoir parlé. Elle voulait se mettre en route à la recherche de son ami qui, elle espérait, serait dans un meilleur état que la rousse. Elle ne voulait déjà pas avoir à gérer une personne ivre alors deux encore moins. De toute évidence, le calme et la tranquillité qu’elle espérait trouver ce soir étaient déjà partis bien loin. La brune pouvait faire une croix sur une soirée en face à face avec la lune. Il fallait donc retrouver l’homme qui avait accompagné Ryanne en ville afin que la jeune fille puisse regagner sa chambre seule sans encombre.

    Tu es arrivée de ce côté. Tu serais me dire le nom du dernier endroit où vous étiez ?
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Batman "J'espionne pour la Révolte"
    avatar
    Messages : 32
    Mer 28 Fév - 13:56
    Rebecca
    Ryanne
    Journée pleine de surprises !
    Plus je lui parle et plus je sens Rebecca se fermer. Décidément, ça ne va pas être facile de discuter avec elle. Comme je le pensais, c’est une fille vraiment fermée. N’aime-t-elle pas faire de nouvelles rencontres ? C’est peut être moi qu’elle n’aime pas. Elle ne serait pas la première à ne pas m’apprécier et pour être franche, ça me fait ni chaud, ni froid. Ce que les gens pensent de moi, je m’en fou royalement ! Le seul qui compte, c’est Ronnie. Le reste du monde, je m’en moque. Même des mecs qui pourraient éventuellement partager mon lit. Ils ne sont que de passages dans ma vie ces gens. Ils ne comptent pas comme Ronnie peut compter. Et pour être totalement franche, je venais vers elle juste pour la rencontre de ce matin. Je ne m’intéresse pas vraiment aux personnes mais plus aux informations que je peux apprendre sur eux, aux choses que je peux apprendre grâce à eux ! Mais je sens que ça ne va pas être facile avec elle. Mais je ne suis pas quelqu’un qui laisse tomber facilement. C’est comme pour mes entraînements, si je ne réussi pas, je le prend mal et c’est comme un défi. Je me dois de réussir sinon c’est comme un échec. Et l’échec ne fait pas partie de ma vie.

    Elle aussi est seule. Mais vraiment toute seule. Elle venait ici seule, pour profiter de l’air frais de cette soirée. Sans doute, elle aurait voulu rester toute seule. Et moi, j’ai débarqué. Elle ne doit pas être très enchantée de me croiser du coup. Mais je n’ai pas envie de la laisser tranquille.
    « Oui, l’air frais fait du bien ! »
    Surtout dans mon état, c’est peut être ce qui me fait redescendre. Enfin pour le moment, je sens l’alcool qui me fait encore un peu tourner la tête. Je me suis peut être un peu emballée avec Ronnie, en buvant autant et surtout si vite. Mais encore une fois, mise au défi par le jeune homme, je ne pouvais pas le laisser gagner. Bon, au final, aucun de nous n’a gagné, mais je sais déjà qu’il me dira que c’est lui le grand gagnant, car j’ai fini par me perdre. Je ne sais même pas comment j’ai put me perdre. Sans doute est-ce cette belle nuit qui m’a distrait. J’ai voulu regarder la lune un instant. Un instant de trop de toute évidence. Mais elle est si belle ce soir. Je me perd à la regarder de nouveau d’ailleurs. J’adore la lune, si changeante, si mystérieuse avec ces deux faces, l’une qu’elle garde cachée, qu’elle garde rien que pour elle. Je pense que tout le monde est un peu pareil. Deux faces, une qu’ils gardent juste pour eux, caché sous une carapace qu’ils montrent aux autres.

    Me perdant dans mes pensées, j’ai oublié d’écouter la jeune femme qui se lève devant moi. Je la regarde, me demandant ce qu’elle a put me dire.
    « Tu m’invites à faire un tour avec toi ? »
    Je me lève, trop vite, la tête me tourne. C’est probablement l’alcool qui fait encore effet. Ce n’est pas la première fois que je bois comme ça, mais c’est peut être la première fois que je me retrouve dans cet état sans Ronnie. Je me rassoie, fermant les yeux. Me tant le ventre et la bouche pour ne pas rendre ce que j’ai dans l’estomac. J’aurai peut être du manger un truc aussi.
    « En fait, je crois que je vais rester là encore un petit peu... »
    Je ne suis pas à l’aise. Pas du tout. Je me montre faible devant d’autres personnes et je n’aime pas du tout cela. Je dois vite retrouver mes esprits, faire attention pour ne pas dire de bêtises. Et j’entends par bêtise, une vérité de trop que je ne devrais pas dévoiler.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 26
    Ven 2 Mar - 19:30
    Ryanne répondit de nouveau, comme un écho aux paroles de la brune. Elle n’était clairement pas prête à la laisser tranquille. Est-ce que c’était dans ses habitudes ou bien l’alcool la faisait-elle agir différemment ? Rebecca ne connaissait pas vraiment la rousse. Elle connaissait déjà peu les membres de sa team alors concernant les personnes qui étaient extérieures à cette dernière … Jeremiah faisait partie des exceptions mais le garçon était le meilleur ami d’un membre de sa team, Adrian. C’est lui qui avait fait connaissance avec la jeune fille lors de leur premier devoir commun, la première année d’ouverture de l’institut. Elle était bien tombée ce jour-là, même si à l’époque, elle aurait voulu fuir très loin.

    Alors que la brune s’était levée, prête à partir à la recherche de l’ami de Ryanne, elle comprit rapidement que son interlocutrice ne l’avait absolument pas écouté préférant rêvasser ou penser à on ne sait trop quoi. La rousse pensait qu’elle souhaitait aller se balader avec elle. Son interprétation laissait à désirer même si en quelque sorte on pouvait voir la chose de la sorte. Rebecca ne laissa rien paraître encourageant son « amie » collante à la suivre. Elle n’avait pas envie de perdre plus de temps que nécessaire. Vu l’heure, il était temps de se rentrer. La jeune fille avait d’autres choses à faire une fois de retour à l’institut.

    Malheureusement, à peine debout, la rousse choisit de se rasseoir non sans mal. De toute évidence, son taux d’alcoolémie était en train de la rattraper. Cette dernière lui confirma qu’il était mieux pour elle de rester ici. Le souci, c’est qu’elles n’allaient pas retrouver son ami qu’elle avait perdu ainsi. D’un autre côté, Rebecca ne se voyait pas abandonner Ryanne ici toute seule. Vu son état, n’importe qui pourrait s’en prendre à elle sans qu’elle ne puisse réagir probablement. La brune ne pouvait pas la laisser en connaissance de causes, ça n’était pas son genre.

    Observant les alentours, elle remarqua un point d’eau potable à quelques pas de leur position dans le parc. Elle se dirigea là-bas afin de remplir sa bouteille d’eau. Une fois chose faite, Rebecca revint sur ses pas pour rejoindre la rousse. Elle lui tendit la bouteille en prenant soin de la tenir par le bouchon du bout des doigts afin d’éviter que son interlocutrice ne la touche.

    Tiens. Bois un petit peu ça devrait te faire du bien.

    Elle laissa Ryanne se désaltérer tout en s’éloignant de deux pas pour réfléchir. Il fallait qu’elle arrive à retracer le chemin emprunté par la jeune fille. Cela pouvait être une piste pour retrouver son camarade qui pourrait l’aider et délivrer la brune de ce poids. Rebecca espérait ne pas le retrouver dans un état similaire voir pire.

    Te souviens-tu du nom du bar où vous étiez avec ton ami ?
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Batman "J'espionne pour la Révolte"
    avatar
    Messages : 32
    Lun 5 Mar - 13:43
    Rebecca
    Ryanne
    Journée pleine de surprises !
    Cet air frais, oui, il fait un bien fou. Je ne sais pas si c’est parce que j’aime vraiment ce petit moment parce que c’est un petit moment posé au calme ou si j’aime ce petit moment parce que j’ai sans doute trop bue. Sans doute la seconde option, car habituellement, je n’aime pas tellement le calme. Je suis même plutôt du genre à foutre la merde pour mettre une pointe d’ambiance. Comme dans un bar, provoquer une bagarre entre deux potes, c’est excitant ! C’est comme ça que je suis ! Et c’est comme ça que m’aime Ronnie, alors pourquoi je changerai pour des gens qui ne m’apprécient pas ainsi ? Ils peuvent aller voir ailleurs, je ne les force pas à venir me voir. Sauf peut être cette fille, que je viens coller. Cette Rebecca, que j’ai croisé ce matin et que je recroise ce soir par hasard. Mais si elle le voulait, elle pourrait partir en courant. Ce n’est vraiment pas mon genre de courir après quelqu’un qui cherche à me fuir. Surtout dans l’état dans lequel je suis. Si je veux apprendre des choses sur elle, je trouverai bien un autre moyen !

    Mon niveau d’alcoolémie me regagne quand je veux me lever trop vite pour la suivre comme elle m’invite à nous balader. Sans doute pour profiter de l’air frais de cette douce nuit. Je vais donc rester assise sur ce banc et attendre un peu, c’est le mieux pour moi je pense. Car il est hors de question que je me casse la figure devant tous ces gens. Que je me montre faible. Déjà que Rebecca peut le voir, c’est bien assez. Habituellement, seulement Ronnie me voit dans un état pareil. Je veux toujours le suivre, mais je ne tiens pas aussi bien que lui, surtout quand je n’ai rien mangé. La brunette me tend une bouteille d’eau en me disant de boire. Je la regarde, septique. Me demandant bien d’où elle sort sa bouteille, n’ayant même pas remarqué sa petite absence pour aller remplir cette fameuse bouteille.
    « Tu veux me droguer ? M’empoisonner ? Pas la peine de te donner tout ce mal, je suis déjà dans un état lamentable ce soir ! »
    Je lui prend quand même sa bouteille pour boire un peu. Surtout parce que j’ai la gorge sèche. L’alcool, c’est super sucré et ça ne désaltère pas malgré cette impression de boire beaucoup. Rebecca me parle encore, est-ce que je dois réfléchir ?

    Je crois bien qu’elle est sérieuse la demoiselle. Elle pense vraiment que je puisse me souvenir d’où je viens. Je décide de garder sa bouteille, boire c’est pas une si mauvaise idée. Manger, serait aussi une bonne idée, mais là tout de suite, je n’ai pas tellement envie de grand-chose… Surtout que je tente de me concentrer pour vraiment l’aider. Mais ça me soûle rapidement et je laisse vite tomber. C’est le truc de Ronnie ça, pas le mien ! Moi je lui fait confiance, je le suis et puis c’est tout ! Je la regarde.
    « Franchement, j’ai une tête à me souvenir ou à me soucier du bar dans lequel j’ai bue un verre ? Surtout que j’en ai pas fait qu’un de bar ! »
    Et même si je me souvenais, quelle importance, Ronnie ne s’y trouve déjà plus ! C’est bien parce qu’on changeait d’endroit que je me suis paumée ! Mais pourquoi tient-elle tant à me faire revenir sur mes pas ? Je crois qu’en fait, elle cherche un moyen pour se débarrasser de moi. Ben je ne vais pas lui faciliter la tâche à la petite dame ! Ce serait trop facile !
    « Je crois que j’ai un peu faim… Ou bien envie de dormir ! Je ne sais pas trop. »
    Et sur ces mots, je m’allonge sur le banc.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 26
    Mar 6 Mar - 23:10
    Ryanne était non seule ivre, mais aussi totalement paranoïaque. Elle était en train d’accuser ouvertement Rebecca, dans un lieu public, de vouloir la droguer ou l’empoisonner. Heureusement cela passa largement au-dessus de la brune, elle n’avait rien à se reprocher après tout et le regard des autres, elle l’avait oublié il y a bien longtemps de ça. Et puis, les rares regards qu’elle croisa avaient plus l’impression de dire que la rousse était folle. Elle ne pouvait pas trop leur en vouloir à ce niveau-là commençant à avoir ce même à priori.

    Malgré sa crainte d’être empoisonné, la jeune fille arracha la bouteille d’eau des mains de la brune. De toute évidence, elle n’allait rien obtenir d’elle, même pas le moindre petit indice sur les lieux qu’elle avait fréquenté avant de se retrouver ici, à la charge de Rebecca. Cette dernière commençait à être un peu exaspérée par le comportement de Ryanne. A part lui poser des questions inutiles, elle ne l’aidait absolument pas à trouver une solution, restant un boulet attaché à son prisonnier.

    Vu le comportement de la rousse, la jeune fille préféra ignorer ses remarques de drogue et d’empoisonnement. Surtout que malgré ses craintes exprimées à haute voix, Ryanne but quand même dans la bouteille : pas très maligne. Ses propos suivants lui confirmèrent son premier avis. Elle n’en avait strictement rien à faire de retourner sur ses pas afin de retrouver son ami de toute évidence. Ryanne était incapable de faire le moindre effort dans ce sens. Il allait falloir trouver une autre solution, potentiellement à plus long terme, mais qui permettrait à la jeune fille de retrouver sa liberté et de se débarrasser de son interlocutrice non désirée.

    Si son ami n’était pas dans le même état qu’elle, il aurait probablement rebroussé chemin afin de refaire leur parcours à l’envers en espérant la retrouver. Mais ça, elle n’avait probablement pas la faculté d’y penser ni actuellement ni potentiellement jamais. De toute façon, elle allait devoir abandonner l’idée de retrouver cet ami perdu à qui elle aurait pu refiler la jeune fille. La rousse lui fit la remarque qu’elle avait faim. En même temps, vu l’heure, si elle n’avait pas mangé, c’était tout à fait normal. D’un autre côté, manger maintenant risquait de la faire vomir juste après ce qui était une mauvaise idée.

    Dormir était également un mauvais plan. Soit, la jeune fille s’endormait réellement et Rebecca ne pourrait pas s’en aller en la laissant seule ainsi dans un lieu public. Soit elle allait accroître ses sensations de tournis et de hauts le cœur et elle allait dégobiller en plein milieu du parc. Aucune des deux options ne tentaient la brune. Elle ne saurait trop dire laquelle serait la pire d’ailleurs entre rester coincée ici à surveiller l’ivrogne qui lui tenait la jambe ou la voir vomir tout le liquide qu’elle avait ingurgité en prenant le risque de s’en prendre dessus.

    Je ne suis pas sûre que la position allongée soit une très bonne idée au vu de ton état. Tu ne veux pas qu’on retourne à l’institut, au moins tu pourras t’allonger sur ton lit.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Batman "J'espionne pour la Révolte"
    avatar
    Messages : 32
    Lun 12 Mar - 12:30
    Rebecca
    Ryanne
    Journée pleine de surprises !
    Cette fille reste fermée, pire que ces coquillages qui gardent sauvagement leur perle précieuse. Elle ne semble pas beaucoup m’apprécie. Je ne sais pas si cela vient de moi ou des gens en général. Peut être de mon comportement actuel. Si je n’avais pas tant bue, j’aurai put le déterminer bien plus facilement. Mais voilà, il n’était pas prévu que la soirée se passe ainsi. Nous devions encore faire un bar, boire un ou deux verres avec Ronnie, puis rentrer pour dormir comme des masses. Mais je l’ai perdue, je ne sais même plus comment s’est arrivé, je suis dans le brouillard. Parfois il est dense et parfois j’en sors un peu la tête et j’ai un vague instant de lucidité. Je ne devais pas rencontrer Rebecca, cette fille croisée plus tôt dans la matinée. Je ne saurais même plus dire si je me suis approchée d’elle pour tenter d’apprendre à la connaître, en savoir plus sur elle, lui tirer quelques informations. Ou si simplement, c’était le seul visage un peu familier que je croisai. Mais cette fille ne semble pas beaucoup s’amuser dans la vie. Ce doit être bien triste. Elle semble aussi si stressée. Elle devrait se détendre un peu. Il faut savoir lâcher prise parfois, comme tu l’as fait ce soir avec ton ami. Vous êtes toujours tellement en alerte tous les deux. Il faut apprendre à se vider la tête de temps en temps.

    Mais même dans ces moments ou tu bois beaucoup trop, tu gardes de très bon réflexe. Comme les animaux sauvages possèdent un instinct de survit, tu as le tiens. Et peu importe l’état dans lequel tu te trouves, tu ne laisseras jamais personne lever la main sur toi ou te faire quoi que ce soit que tu n’approuves pas. Tu es de ces femmes farouches qui ne se laissent pas faire. Et même si tu te laisses approcher assez facilement, il faut ramer pour réellement t’atteindre. Une seule personne a réussi jusque là et cette personne se nomme Ronnie. Ton frère adoptif. Ce n’est, certes pas officiel, mais dans vos coeurs à tous les deux, c’est le cas. Et c’est tout ce qui compte pour vous. Cette fille aussi doit avoir des gens qui comptent comme moi j’ai Ronnie. Sans doute ces deux gars avec qui il est possible de la croiser assez souvent.

    Je m’allonges sur ce banc, parlant de dormir ou de manger. Je ne sais pas trop ce dont j’ai envie sur le moment. J’ai comme un truc qui remue dans le ventre. Je ne sais quoi dire. Est-ce la faim ? Ou juste que mon estomac ne supporte pas si bien tout cet apport en alcool ? Peut être que je devrais me faire vomir pour me sentir mieux… Mais je n’aime pas ça. En même temps, qui aime vomir ? Et cette fille, elle me parle encore. Elle me dit que ce n’est pas une bonne idée, que je devrais rentrer, aller m’allonger sur mon lit. Et je rigole.
    « C’est quoi la différence entre être allongée ici et l’être dans mon lit ? Si la position allongée n’est pas une bonne idée, ça ne le sera pas plus dans mon lit, tu ne crois pas ? »
    Je continue de rire. Ça me remue les entrailles, j’ai un haut le coeur pas très agréable. Je me rassois. J’échappe un rot et ça va mieux. Et je pousse ce soupire de soulagement. J’ai bien crue que j’allais rendre cette fois. Je ferme les yeux, je prend une grande inspiration, je profite de l’air frais pour me concentrer. Pour rester maîtresse de mes actes. Je me lève.
    « J’ai faim. Je vais me trouver un truc à manger. Libre à toi de profiter de ta soirée. J’ai bien comprit que tu voulais te débarrasser de moi. »
    Je me demande de quel côté je devrais partir. Peut être à gauche, mon instinct me dicte d’aller par là. Oui, je vais à gauche !
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 26
    Lun 12 Mar - 18:34
    La rousse était-elle réellement idiote ou pensait-elle peut-être que c’était le bon moment pour se moquer d’elle avec une pointe d’humour ? Rebecca se demandait encore et encore comment elle avait pu se retrouver dans une telle situation. Sa nouvelle « amie » était un véritable pot de colle qui n’entendait et ne comprenait que ce qui pouvait avoir un intérêt certain à ses yeux. C’est pour cela entre autres que la jeune fille évitait un maximum les autres. Les gens étaient un poids permanent pour les autres. Chacun agissait de façon égoïste de manière générale, c’est pourquoi la brune était systématiquement sur la défensive. Rares étaient les personnes à agir de façon désintéressée.

    A sa réaction, la brune comprenait bien que Ryanne n’en avait rien à faire de ce que pensait Rebecca de la situation. Evidemment que la position allongée n’était pas idéale vu que miss Rory était pleine à craquer. Mais elle serait toujours mieux dans sa chambre sur son lit confortable que sur un banc en plein milieu d’un espace public où n’importe qui pourrait la voir et la toucher pendant qu’elle est inconsciente. Et puis, le fait qu’elle soit dans sa propre chambre rassurerait Rebecca ce qui la libèrerait de ses obligations morales. Mais non, la rousse n’en avait probablement rien à faire de ça. Son rire sonnait faux. Elle semblait n’avoir strictement rien à faire de la présence ou non de la brune. A deux doigts de vomir, Ryanne sut se retenir. Tant mieux, il ne manquerait plus que ça.

    Installée dans ta chambre, tu aurais ta salle de bain à portée, au cas où …

    La rousse n’en avait que faire de ce que pouvait bien lui raconter Rebecca. A vrai dire, c’était elle qui était venue voir la brune mais à présent, elle agissait comme si elle n’existait pas. Ryanne avait décidé qu’elle avait faim et qu’elle allait trouver un endroit où se nourrir. Sa dernière remarque était plutôt légitime. Oui en effet, la jeune femme ne souhaitait pas s’éterniser en sa compagnie. Pour autant, au vu de son état, elle ne comptait pas la laisser vaquer à ses occupations ainsi. Elle s’en voudrait s’il lui arrivait quoi que ce soit en vrai. Oui Rebecca était ainsi. Elle avait toujours les séquelles de sa séquestration et pouvait très vite imaginer le pire.

    Alors que la brune réfléchissait à quoi faire, elle vit Ryanne se dirigeait vers la sortie nord du parc. Elle venait de dire qu’elle avait faim et se dirigeait du côté des quartiers résidentiels. La rousse était vraiment une étourdie de premier ordre. Si elle partait dans cette direction pour trouver un restaurant, comment allait-elle retrouver le chemin de l’institut. Poussant un soupire de désespoir, Rebecca marcha sur les traces de la jeune fille pour remonter à son niveau et se placer devant elle. Ne voulant pas la toucher, il était plus facile de se poster ainsi pour avoir son attention.

    Les restaurants sont de l’autre côté. Je connais un petit fast-food qui devrait encore être ouvert si tu veux, il a pas mal de choix.

    La compagnie de Ryanne n’était pas de tout repos. En plus de s’être imposée, madame faisait la difficile concernant son attitude et ses paroles. Rebecca aussi avait de quoi se plaindre. Mais de toute évidence elle était un niveau au-dessus d’elle en matière de politesse. La brune lui fit signe de la suivre afin de l’accompagner à ce fameux petit restaurant. Qui sait, avec un peu de chances, elles croiseraient peut être ce fameux ami qui serait peut-être en train de la chercher.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Batman "J'espionne pour la Révolte"
    avatar
    Messages : 32
    Dim 18 Mar - 23:43
    Rebecca
    Ryanne
    Journée pleine de surprises !
    « Je suis bourrée moi, alors je réfléchis pas. Okay ? Je m’en fou, je veux pas aller dans mon lit, j’ai pas envie de dormir ! »
    Si Rebecca ne l’avait pas encore comprit, maintenant c’est clair, net et précis. Et elle ne doit pas s’attendre à un miracle la belle brune. Car je vais être épouvantable ! Je change d’avis comme une girouette change de sens avec le vent. Sans même savoir ce que je veux. Peut être encore, que dans 5 minutes j’aurais envie de dormir. D’habitude c’est facile, d’habitude je suis avec Ronnie. Ronnie qui est dans le même état que moi, alors il s’en fou de me supporter. Et puis, il me supporte depuis tant d’année maintenant, qu’il sait y faire avec moi maintenant. Il sait comment me prendre quand j’ai trop bue. Mais elle, elle ne me connaît pas. Pas encore, et je crois qu’elle regrette déjà de m’avoir croisé ce matin. Car je dois bien l’avouer, si on ne s’était pas vue, je ne serait pas venue la voir ce soir. J’aurais sans doute continue d’avancer comme si de rien n’était. Peut être même que je ne l’aurais pas remarquée assise sur son banc. Il faut dire que c’est une fille si discrète.

    Rebecca tente une nouvelle fois de me résonner. Mais j’ai envie de manger, alors je n’écoute pas. Pas vraiment en tout cas. Je m’en fiche de mon lit, ce que je veux c’est manger. Je pars par là, j’écoute ce que me dit mon instinct comme je l’ai toujours fait et comme je le ferai sans doute encore. Il n’est pas si mauvais mon instinct, enfin je dis cela, mais je peux compter sur Ronnie pour me sortir des mauvaises passes. Et puis je suis une grande adepte du plan B. le plan galère pour se sortir de la merde. Mais ce qu’elle dit me fait m’arrêter pour la regarder.
    « Par là tu dis ? Et si je ne veux pas manger un foutu hamburger ? Si j’ai une méga envie de tacos, c’est par là aussi madame je sais tout ? »
    Bordel, j’ai juste dit cela comme ça, mais maintenant, j’ai vraiment envie d’aller manger ce tacos ! Ho oui, cette tuile super croustillante, viande, salade, tomate et fromage, avec une sauce blanche ou sauce barbecue, au choix. J’en ai terriblement envie.
    « Et des frittes aussi ! Oui, je veux des frittes ! »
    Mais même si je suis une emmerdeuse de première et une sacrée tête de mule, comme le dit toujours le brother de mon coeur, je crois bien que je vais écouter la demoiselle pour la première fois depuis le début.

    Je m’en vais par là donc, à l’opposé de mon premier choix. Là où la brunette me conseille d’aller. J’avance sans vraiment l’attendre, je veux juste aller me trouver un endroit où manger ce tacos qui me tente tant depuis que j’y ai pensé. Je pense qu’il est impossible de m’arrêter au vue de mon état. Déjà que habituellement, je ne suis pas franchement une personne aimant suivre ce qu’on lui dicte de faire, mais quand je suis ronde, c’est encore pire. Et je dois dire que sur le moment, j’en ai pas vraiment conscience et demain, j’aurais probablement oublié, alors qu’elle importance.
    « Bon, c’est où les tacos ? Je veux manger mon tacos ! Sans oublier les frittes. Et la sauce barbecue dans mon tacos. »
    J’ai faim, de plus en plus je sens que j’ai faim. Et si on ne trouve pas rapidement, je vais devenir de plus en plus insupportable. Je continue de marcher, impatiente de trouver, sans même jeter un œil au restaurant dont je croise le chemin car tout ce qui m’intéresse, c’est de trouver où manger le tacos dont j’ai envie.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 26
    Lun 19 Mar - 22:44
    Insupportable, il n’y avait pas d’autres mots. Ryanne se comportait comme une enfant de 5 ans à taper du pied et piquer des crises. Rebecca avait envie de jurer qu’elle n’aurait jamais d’enfants, surtout si c’était pour qu’ils aient ce type de comportement. La brune avait déjà entendu dire qu’il s’agissait simplement d’une question d’éducation et de l’environnement dans lequel la personne avait évolué. De toute évidence, cela confirmait ce qu’elle pensait de son interlocutrice depuis le début. Cette dernière n’avait absolument pas le sens de la politesse et du respect des autres. En clair, elle incarnait l’égoïsme pur et dur qui écœurait au plus haut point la jeune fille.

    En mode tête de mule, la brune crut que Ryanne n’allait pas l’écouter concernant la direction pour trouver de quoi se restaurer. Ses paroles l’envoyaient clairement bouler. Elle ne désirait pas écouter la jeune fille rien qu’une fois de toute évidence. Et pour autant, la rousse finit par prendre le chemin que Rebecca lui avait indiqué. A fond dans l’idée qu’elle se faisait de son repas, il n’était pas possible de faire taire Ryanne. Aussi Rebecca la suivit gentiment, avec quelques mètres de distance histoire d’éviter les mouvements brusques. Elle commença à penser qu’elle allait être tranquille étant donné que la jeune fille s’était tue mais très vite elle reprit la parole.

    Il doit y avoir un tacos-kebab un peu plus loin sur la gauche de mémoire.

    La brune n’était pas très friande de ce type de nourriture mais ses deux amis aimaient bien aussi elle savait pertinemment qu’il y avait de quoi faire dans le coin. En moins de cinq minutes, elles furent devant l’enseigne d’où émanait une odeur singulière, propre à la viande de kebab. Rebecca fit signe un coup de tête à Ryanne et celle-ci entra dans le magasin. Vu l’heure, ils n’y avaient pas grand monde ce qui était une chance pour la jeune fille qui n’aimait pas la foule. Elles n’attendirent pas bien longtemps avant que cela soit le tour de la rouquine et que cette dernière puisse commander son tacos avec ses frites.

    Après dix bonnes minutes, la commande de Ryanne était fin prête et lui était remise contre paiement. Elles purent ressortirent du petit fast-food. La rousse avait les mains pleines avec toute la nourriture qu’elle avait achetée. Les deux jeunes filles revinrent sur leur pas afin de s’asseoir de nouveau sur un banc. Ainsi, sa nouvelle camarade insupportable put se mettre à manger. Déballant son repas, elle prit une première bouchée de son tacos. La rouquine avait l’air d’apprécier son repas. Rebecca en profita pour admirer la beauté du ciel. Même si les lumières parasites de la ville empêchaient de voir une grande partie des étoiles, le ciel était dégagé et apaisant.

    Bon appétit en tout cas ! Penses-tu rentrer après ton repas ?

    Dans le cas contraire, il y avait des chances que la brune la laisse ici. Après tout, le temps s’était écoulée, la rouquine devait avoir évacué un minimum son alcool. Et puis Rebecca n’était en rien responsable d’elle. Elle n’allait pas attendre après la princesse avant de prendre une décision. La brune avait autre chose à faire que jouer les baby-sitters après tout. Elle avait déjà donné côté gentillesse et bon samaritain. Après tout, Ryanne ne lui avait rien demandé et l’avait même envoyé voir ailleurs alors elle n’aurait de compte à rendre à personne concernant son comportement de ce soir.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Batman "J'espionne pour la Révolte"
    avatar
    Messages : 32
    Mer 28 Mar - 14:00
    Rebecca
    Ryanne
    Journée pleine de surprises !
    Un peu plus loin, c’est toujours un peu plus loin. Mais c’est chiant un peu plus loin, c’est loin ! Je peux être patiente, je sais être patiente, mais c’est plus facile de ne pas l’être. Et quand j’ai trop bue, c’est difficile de contrôler cette foutue patience. Alors probablement qu’on me prend pour une gamine capricieuse, notamment Rebecca qui tente, ou fait semblant de me supporter. Mais en vrai, la seule personne qui y arrive, c’est Ronnie. La brunette doit penser qu’enfant, je devais être de ces gamines insupportables à qui les parents cédaient tous les caprices, c’est pour cela que je continue de l’être aujourd’hui. Elle se tromperai de penser cela. Et pas qu’un peu. Mon père l’aurait sûrement fait si il n’avait pas été enfermé en prison. Cet homme dont j’étais la princesse. Mais voilà, je l’ai perdu cet homme. C’est pour cela que je ne laisserai personne me prendre Ronnie. Une demoiselle peut entrer dans sa vie, à la condition qu’elle entre dans notre vie ! Sinon elles peuvent se rhabiller les greluches, je ne leur céderai pas mon Ronnie. Il est ma seule famille maintenant. Ma mère n’ayant jamais été une mère pour moi. N’ayant donné un enfant à mon père juste pour le garder, juste pour garder le fric qu’il gagnait avec ces bons tours. Si il savait pour Ronnie et moi, serait-il fier de nus, de moi ? Est-ce qu’il sait déjà ? Les rumeurs peuvent aussi parcourir les prisons, n’est-ce pas ? Nous étions si proches, avait-il envie que je devienne comme lui, qui je suive ses pas ? Et si un jour, nous tentions de le faire sortir de là-bas avec Ronnie ? Ce serait un gros coup, ce serait mortel !
    « Sur la gauche tu dis ? Mhh au vue de l’odeur qui se dégage par ici, tu dois avoir raison. »
    Arrivé au petit restaurant, sur la gauche comme elle le disait, je regarde vite fait les affiches. Mais tout ce qui est proposé ne me fait pas changer d’idée pour une fois. Je veux mon tacos.

    La brune me laisse entrer seule, attendant dehors que j’ai ma commande. Attendant dedans, le lieu se trouvant particulièrement vide, sans doute au vue de l’heure, même les employés doivent être rentrés chez eux car il ne reste que cet homme qui semble s’occuper de tout. Pendant qu’il est en cuisine, à préparer mon tacos, j’en profite pour piquer deux bières. C’est pas très malin de mettre ce frigo en libre service pour les boissons. À croire que tout le monde est honnête!Je les cache dans les immenses poches intérieures de mon manteau. Un manteau que j’ai spécialement conçu pour cela. Il m’a déjà tellement servi. Le monsieur revient avec ma commande. Je lui file un billet, j’attends ma monnaie et je me casse sans attendre qu’il repère qu’il lui manque deux bouteilles de bières. Suivant Rebecca sur le chemin nous ramenant au parc, aux bancs, j’ouvre déjà mes frittes pour les manger en marchant, c’est bien meilleur quand c’est chaud. Et j’ai faim.
    « Tu en veux ? Je veux bien partager avec toi ! Mais décide toi vite avant que je mange tout. »
    C’est rare que je sois gentille comme cela, même avec Ronnie je ne partage pas mes frittes la plupart du temps. Enfin, il me les pique sans demander, et je râle pour la forme, mais souvent, je le laisse faire. Comme il me laisse faire quand c’est moi qui viens piquer dans son assiette, ou dans ses affaires. Et puis je passe au tacos. Que je déballe seulement assise, pour en profiter, pour la savourer. Il est bon, je devrais retenir l’adresse pour y revenir, avec Ronnie peut être.

    « Non, pourquoi rentrer ? La nuit est belle et claire, agréable. J’ai envie d’en profiter. »
    Quand je finis mon tacos, je roule en boule le morceau de papier aluminium qui servait à l’emballer, pour le jeter en direction d’une poubelle non loin. Un coup de chance ou l’expérience de jouer à ce petit jeu avec Ronnie, je mets le panier. Si il avait été là, avec moi, je m’en serais vantée au point de le soûler. Ce que je ne peux pas faire avec la jeune fille. Pas décidée à rentrer, comme le voudrait la demoiselle, je sors une des deux bouteilles de bières piquées au petit restaurant. Je sais, je ne me suis pas fait attraper, sinon elle m’aurait déjà fait une remarque et le commerçant m’aurait couru après. Elle va sans doute penser que j’avais une petite réserve sur moi. Elle se demandera sans doute si je ne cache pas autre chose.
    « Voilà comme j’aime terminer un repas ! Je ne t’en propose pas, tu n’as pas l’air d’être une fille bien amusante qui se lâche et boit. »
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 26
    Jeu 29 Mar - 20:16
    La rousse continuait de jouer de son ivresse pour faire l’enfant et ainsi faire des caprices. De toute évidence, le tacos-kebab où Rebecca l’avait mené lui convenait à peu près. Elle la laissa commander et attendit son retour. Lorsque la jeune fille revint vers elle, elles retournèrent vers le parc. Ryanne lui proposa alors des frites. Elle, si égoïste depuis tout à l’heure, prit au dépourvu la brune avec sa proposition. Y avait-il un semblant d’être-humain à l’intérieur de ce petit corps explosif ? Même si la réplique suivante collait plus au personnage, l’offre qu’elle lui avait faite était réelle. Pour autant, elle n’avait pas faim, ayant déjà mangé plus tôt dans la soirée.

    C’est très gentil de ta part de proposer mais je n’ai pas faim merci.

    Alors qu’elles arrivaient au parc, les frites de Ryanne n’étaient déjà plus qu’un souvenir passé. Soit elle était sacrément gourmande, soit elle avait clairement une faim de loup ou potentiellement les deux en même temps. Une fois assise, elle déballa son sandwich et commença à le dévorer. Il parait que l’ivresse creuse. Elle avait déjà constaté avec Jeremiah qu’il mangeait comme quatre lorsqu’il avait bu. Son « amie » d’un soir lui précise qu’elle ne comptait pas rentrer pour le moment préférant profiter de cette belle nuit. La brune, elle, préférerait ne pas jouer les baby-sitters toute la nuit. De toute évidence, la jeune fille avait retrouvé un minimum ses esprits. Elle devrait pouvoir s’occuper seule d’elle-même.

    Alors qu’elle pensait à tout ça, la rousse venait de finir son repas copieux. Rebecca se demanda bien où elle pouvait stocker tout ça. Son interlocutrice était loin d’avoir des kilos en trop, c’était plutôt à se demander s’il ne lui en manquait pas. En tout cas, la vitesse à laquelle elle avait mangé son repas lui confirma que le restaurant était une bonne adresse pour ceux qui aimaient ce type de nourriture. Le panier qu’elle mit avec sa boule d’aluminium était beau à voir. A croire qu’elle s’était entraînée toute sa vie. Puis Ryanne sortit une bière de sa poche, à la plus grande surprise de la brune. De toute évidence, elle n’avait pas encore assez picolé pour ce soir. Cet ultime geste était en train de dépiter Rebecca. La remarque cinglante de son  interlocutrice lui permit de prendre sa décision plus rapidement qu’elle ne l’aurait pensé.

    Et bien termine bien ton repas alors. Vu que je ne suis pas amusante je vais retourner faire la barbante à l’institut.

    Ses propos étaient clairs, nets et précis. Sans agressivité dans la voix, sa réplique voulait bien dire ce qu’elle voulait dire. Cela faisait plusieurs minutes si ce n’est heures que la brune restait pour veiller aux grains. Etant donné que Ryanne s’en moquait bien, qu’elle assume seule ses bêtises. Rebecca était gentille mais pas naïve et encore moins stupide. Elle avait fait le nécessaire et allait donc récupérer sa liberté pour essayer de profiter des derniers instants de cette soirée loin de cette gamine pourrie gâtée. Elle se leva du banc et prit la direction du QG de l’Ordre.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Batman "J'espionne pour la Révolte"
    avatar
    Messages : 32
    Mer 11 Avr - 21:42
    Rebecca
    Ryanne
    Journée pleine de surprises !
    C’est gentil… C’est bien ce qu’elle vient de dire, que c’était gentil de ma part… C’est peut être bien la première fois que j’entends cela sortir de la bouche d’une personne et me concernant. c’est d’autant plus surprenant sortant de la bouche de cette brunette coincée. Elle qui semblait penser de moi que je suis une fille énervante, égoïste, capricieuse. Elle qui doit penser que j’ai eue une belle vie de famille, telle une princesse dans son petit château et à qui l’on cède tout. Non, loin de là. Je viens de la rue, mais elle n’a pas à le savoir. Et oui, j’étais prête à partager mes frittes. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais j’en ai eu envie. Par chance, elle refuse.
    « Tant pis, ça en fera plus pour moi ! »
    Je ne vais pas me battre avec elle pour lui proposer quelques frittes. Ni même avec personne. J’aime manger, et d’autant plus quand je paye mon repas, ce qui n’est pas souvent. Soit je profite en me faisant inviter, soit je fais un resto basquaise. Il faut dire que pour survivre, je n’avais pas trop le choix quand je vivais seule avec ma mère. Cette femme qui ne me donnait rien, cette femme qui oubliait même mon existence. S’occupant de se trouver de nouveaux copains, incapable de vivre seule. Alors oui, il fallait bien trouver une solution pour manger quand j’avais tout juste 12 ans. Et les vieilles habitudes ont la vie dure.

    Sans vraiment m’occuper de la demoiselle brune, je profite de ce repas payé, pour une fois. Et comme c’est bon ! Je ne sais pas si cela vient du fait que j’ai faim, que j’ai trop bue ce soir sans rien manger, ou c’est que c’est vraiment un tacos d’exception que je mange là. Si c’est le cas, alors je regrette un peu moins de l’avoir payé. Mais surtout, c’était une chance que j’ai de l’argent sur moi. Bon, piquant deux bières, je n’ai pas été totalement honnête non plus. Mais c’est dans ma nature. c’est ce que je suis. J’en ai prit deux, pensant en donner une à la demoiselle Rebecca. Je la provoque un peu, la bouscule pensant la faire réagir. Pensant qu’elle m’attrape cette bière pour me prouver le contraire. Pensant qu’une fille comme elle doit bien s’amuser de temps en temps. Mais elle n’a pas du tout la réaction que j’attendais. Bien au contraire, elle prend la mouche. Elle se braque la petite. Il est donc possible de l’énerver. Je me mets alors à rire. Oui, la voir mal prendre ma remarque comme ça, me fait rire. Je suis franchement amusée pour la première fois de la soirée.
    « Bonne nuit alors. »
    J’espère qu’il y a au moins un peu de folie dans ses rêves, parce que sa vie se semble pas très amusante à vivre. Mais je ne m’explique toujours pas ce qu’elle faisait debout, si tôt ce matin. Couchée tôt, debout tôt, je l’impression qu’elle a déjà la vie d’une petite vieille !

    Sur ces mots, je me lève avant même qu’elle ne parte réellement, et je vais au bord de la fontaine. J’y quitte mes chaussures pour entrer les pieds dans l’eau. Ma bière à la main, je profite de cette soirée. Les enfants sont plus rare que tout à l’heure, mais certains traînent encore dans le coin. Je vois les deux jouant au bord de la fontaine avec ce petit bateau, me regarder, comme si j’étais folle. Ils me regardent amusé, tentés. Je leur tire la langue, ils rigolent. L’un regarde vers leurs mères trop occupées à discuter avec son amie la seconde maman pour venir les gronder. Alors ils quittent leurs chaussures et viennent dans l’eau, jouer avec le bateau.
    « N’est-ce pas plus amusant comme ça ? »
    Je regarde ma bière, je regarde les mômes. Ce n’est pas raisonnable, non ? Mais suis-je raisonnable ?
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé
    Revenir en haut Aller en bas

      La date/heure actuelle est Dim 19 Aoû - 5:40