Cross-over entre DC et Marvel se passant en 2040. L'Ordre, organisation de héros, se bat contre un ennemi composé de vilains et d'anti-mutants, la Révolte.

Le forum est fermé suite à un manque d'activité.

    Quand faire la paire est difficilement envisageable ... [Francisco]

    Partagez
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 27
    Sam 3 Fév - 19:02
    2 Septembre 2040

    La veille avait eu lieu la rentrée de l’institut de formation de l’Ordre. Rebecca aimait étudier et s’entraîner, mais la reprise était toujours un peu rude. Heureusement elle pouvait compter sur Adrian pour être à ses côtés. Pour leur premier jour, ils s’étaient déjà vus imposer un devoir en binôme. Evidemment, Rebecca ne serait pas tendue et hésitante ainsi si elle s’était retrouvée avec Adrian. Malheureusement, leur responsable avait imposé les groupes et la brune s’était retrouvée avec Francisco Santana, descendant de Chato Santana plus connu sous le nom d’El Diablo.  Ce jeune homme était très travailleur et sérieux mais il était aussi très sauvage et hautain à l’image de son élément : le feu. Rebecca connaissait peu le garçon, comme la majorité des gens à vrai dire. Elle avait juste compris qu’il voulait être le meilleur des meilleurs, il travaillait d’arrache-pied pour ça.

    Cependant, Adrian et elle-même étaient très sérieux et doués également. La jeune femme était première de sa team dans certains domaines. Aussi elle avait vu que Francisco supportait mal d’être battu. D’un autre côté, elle-même préférait être la première, cela la rassurait sur le contrôle qu’elle avait sur son pouvoir. Très souvent, lorsqu’elle ressentait ce sentiment d’échec parce qu’elle n’avait pas été la meilleure, elle se revoyait D’un autre côté, indirectement voir involontairement, être en présence d’une personne aussi douée l’obligeait à repousser ses propres limites pour s’améliorer. C’était l’avantage d’être au milieu de gens comme elle. La brune n’avait pas besoin de se cacher, enfin pas pleinement. Rebecca continuait de dissimuler ses cicatrices sous ses vêtements. Et il fallait dire ce qui est, elle faisait toujours en sorte de ne pas utiliser son pouvoir au maximum de peur d’en perdre le contrôle.

    Le souvenir de l’homme qu’elle avait tué sous le coup de la peur et de la colère restait graver dans sa mémoire. Son visage au moment de succomber aux éclairs de la jeune fille hantait ses journées et surtout ses nuits. Rebecca dormait peu voir pas. Elle cauchemardait très souvent, se réveillant au fond de son lit complètement trempée de sueur. Heureusement pour la brune elle n’avait jamais hurlé en vrai à cause d’un rêve sinon l’institut et l’Ordre tout entier seraient au courant. Elle qui n’aimait pas attirer l’attention sur elle, ça aurait été le comble. Afin de se stimuler et de tenir la distance, la jeune fille sortait courir le matin tôt, aux alentours des 4-5h du matin. Ensuite, son train-train habituel lui faisait prendre sa douche, s’habiller et filer à la bibliothèque afin de travailler un peu avant de rejoindre les gens qui venaient de se lever pour le petit déjeuner.

    Ce matin-là, Rebecca devait donc retrouver Francisco à la bibliothèque pour travailler sur leur devoir commun. Evidemment, avec ses habitudes, la jeune fille arriva en premier dès 6h du matin. Elle entama ses recherches toute seule en attrapant quatre livres différents sur le thème de leur dossier. Plus le temps passé et plus la brune s’étalait sur la table du fond de la bibliothèque où elle s’était installée. Au final, les quatre livres étaient ouverts tout autour d’elle et Rebecca griffonnait une page avec toutes les idées et les éléments nécessaires à leur devoir commun tout en écoutant de la musique à travers des écouteurs dissimulés par ses longs cheveux ondulés qui retombaient de chaque côté de son visage.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 30
    Age : 24
    Dim 18 Fév - 23:02
    Hier le prof principal à lançait qu’ils devaient faire un travail en groupe, chose qui a bien fait soupirer Francisco, qui a depuis toujours l’habitude de travailler. Son agacement n’est que renforcer lorsqu’il apprend que les binômes seront imposer, il craint le pire, oui il peut tomber sur tout type d’élèves. Les glandeurs comme Jeremiah Maximoff, les profiteur comme Ronnie Snart ou peut-être les bosseurs, mais rares sont les élèves qui entrent dans cette catégorie et encore il faudrait que ce dernier puisse supporter son caractère des plus difficiles. Rares sont les personnes qui ont réussis à travailler avec lui en générale ils abandonnent tous ou le travail est fait chacun de son côté. C’est lorsqu’il entend qu’il est avec Rebecca que ce dernier ne peut s’empêcher de planter son regard méprisant dans le siens. Faut dire qu’elle est lui sont les deux meilleurs élèves de cette classe et qu’il la voit un peu comme sa rivale, comme une personne qu’il doit écraser pour arriver au sommet et atteindre son objectif. Alors être avec elle pour un devoir n’est sûrement pas une bonne idée, il se contente de se lever et de lui dire de le rejoindre demain matin à six heure sans faute à la bibliothèque, son ton est assez froid et autoritaire comme à son habitude il finit par quitter la salle de classe et se rend dans sa chambre.
    Nous retrouvons donc Francisco le lendemain à 5h30 dans sa salle de bain entrain de se préparer. Il prend son temps pour se préparer, se coiffer, se parfumer avant de sortir de la salle de bain et d'aller prendre la montre encore ranger dans sa boîte. Elle est posée sur la table en verre posée devant le canapé en cuir noir. Francisco c'est le genre de mec qui prend soins de lui sans pour autant ne penser qu'à ça, pour lui soigner son apparence est une chose importante. Car c'est la première chose que l'on voit lorsque l'on croise quelqu'un, l'apparence tient une grande place dans notre société et ça il le sait très bien et c'est pour ça qu'il la soigne autant.

    Il finit par sortir de la chambre son sac sur son dos avant de claquer la porte et de la fermer à clef. Il descend les escaliers tranquillement et traverse l'établissement pour se rendre au réfectoire. Une fois arrivé à destination il prend un plateau avant d'aller se servir dans au buffet. Ce matin son petit déjeuner sera composé d'un café avec un croissant et un long jus d'orange ainsi que quelques tartines beurrées à la confiture. Il s'assoit à une table au fond de la salle côté fenêtre et mange tranquillement tout en pensant à sa journée qui commence. Un soupir s'échappe de sa bouche alors qu'il regarde par la fenêtre. Très vite le réfectoire se remplie et très vite Francisco se lève de sa chaise pour quitter la pièce. Il dépose son plateau sur lequel se trouve sa tasse ainsi que son verre vide, il salut vite fait les personnes de la cantine avant de partir.

    Il se dirige vers la bibliothèque qui n'a pas tardé à ouvrir ses portes. Il cherche Reb du regard et la trouve rapidement à une table entouré de livres. Il comprend tout de suite qu'elle a commencé sans l'attendre, chose qui ne lui plaît pas trop, il s'assoit à côté de la brune, regardant vite fait les livres qui sont disposés sur la table avant de porter son porter son regard dans le sien et de prendre la parole.

    « Alors tu as trouvé quelques choses d'intéressant ? »

    Il ne la quitte pas des yeux attendant une réponse de sa part son ton était comme habituellement assez froid et distant, il n'est pas là pour se faire une amie mais pour travailler.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 27
    Lun 19 Fév - 11:29
    La brune savait parfaitement qu’elle aurait pu tomber sur un meilleur partenaire comme un pire. L’avantage d’être avec Francisco, c’est qu’elle savait qu’elle ne travaillerait pas seule pour réaliser un bon devoir. Le mauvais côté de la chose, c’est qu’il était une personne hautaine voir méprisable. Il nourrissait ce challenge, cette haine à l’égard de la jeune fille qu’elle ne pouvait expliquer. D’un autre côté, cela la motivait à continuer de progresser en se comparant à lui malgré le fait qu’il se comportait comme le roi des goujats. Le regard qu’il lui avait lancé à l’annonce de leur binôme lui avait bien fait comprendre qu’il ne se réjouissait pas de travailler avec elle, bien au contraire. Monsieur s’était permis de lui donner leur du rendez-vous comme s’il était le boss et elle l’exécutante. Mais bien sûr elle fût sur place avant lui.

    Toujours concentrée sur son travail, Rebecca vit le jeune homme s’approchait du coin de l’oeil. Il n’avait pas l’air de bonne humeur à priori. Elle eut tout juste le temps d’appuyer sur le bouton pause de sa musique pour l’entendre lui poser une question alors qu’il s’installait à côté d’elle. La brune décala légèrement sa chaise pour être sûre qu’il n’y est pas de contact avec Francisco puis retira ses écouteurs. Elle rangea soigneusement son téléphone et ses écouteurs dans sa besace avant de reporter son attention sur son camarade.

    Bonjour Francisco

    Elle détailla le jeune homme un instant. Ce dernier faisait très attention à son apparence. Il était toujours bien coiffé et parfumé ce qui pour le coup ne déplaisait pas à Rebecca. Elle ne supportait pas l’odeur de la sueur en dehors des entraînements. Il était évident que lorsqu’on s’entraînait ou que l’on pratiquait un sport, il était impossible de ne pas suer. Mais pour la brune, il était impensable de ne pas se doucher pour ôter les mauvaises odeurs dès que l’on avait fini. D’un autre côté, même s’il était très élégant avec ses vêtements, la jeune fille ne jugeait pas réellement de s’habiller ainsi. Ses tenues à elle, en plus de recouvrir tout son corps, étaient toujours très sobres. Parfois elle s’habillait avec un peu de gris ou de bleu foncé mais le noir restait une couleur très dominante dans sa garde-robe.

    Rebecca regarda de nouveau sa feuille pour lire en travers tout ce qu’elle avait noté depuis son arrivée. Son brouillon semblait assez lisible pour que le garçon puisse prendre connaissance des premiers éléments. Aussi elle fit glisser la feuille dans sa direction du bout des doigts afin de rester le plus loin possible de lui. Elle reporta son attention sur le garçon. Ce dernier faisait toujours aussi froid et hautain. Il est clair qu’elle aurait préféré travailler avec Adrian, l’ambiance aurait été plus décontractée et elle n’aurait pas été obligé de faire attention aux moindres mouvements. Son ami savait qu’il ne fallait pas la toucher, il faisait presque autant attention qu’elle à ce que ce fait ne se réalise pas. Comme à son habitude, la brune s’exprima d’une voix douce et posée.

    Voici les premiers éléments. Tu vas pouvoir me dire ce que tu en penses.

    Elle s’adossa au fond de sa chaise et attrapa le livre qui était le plus éloigné de Francisco, celui qu’elle avait le moins exploité jusque-là. Ses yeux commencèrent à parcourir les informations inscrites sur les pages tandis que Rebecca attendait une réaction de la part du jeune homme. Le connaissant elle s’attendait plus à des remarques désobligeantes qu’à des remarques agréables c’est aussi pour ça qu’elle avait gardé son agressivité pour elle. La brune se doutait qu’elle finirait par en avoir besoin durant cette rencontre.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 30
    Age : 24
    Dim 25 Fév - 17:27
    Rebecca le salue contrairement à lui qui s’est juste contenter de pendre place à côté d’elle, ce n’est pas que la politesse n’est pas son truc, c’est juste qu’il n’apprécie pas vraiment la brune et il se doute que cela est réciproque comme la plupart des élèves ici. En réalité Francisco s’en fout bien de ce qu’ils peuvent bien penser, tant qu’il arrive à atteindre son but il se fiche bien de tout le reste. Elle finit par lui tendre timidement une feuille, feuille qu’il prend tout de suite. Il comprend très vite de quoi il s’agit lorsqu’il commence à lire les premières lignes. Cela ne l’étonne pas vraiment que Rebecca ai commencé sans lui, même si cela ne lui plait pas plus que parce qu’il aime être là du début jusqu’à la fin il sait qu’il aurait fait la même chose. De plus il ne peut rien lui reprocher car ses premières recherches leur donne un bon coup d’avance. Il finit par reposer la feuille sur la table et par reporter son regard sur sa camarade qui se trouve juste à côté de lui, le nez déjà plongé dans un autre livre. Il reprend la parole d’un ton calme est pas trop haut car il ne faut pas oublier qu’ils se trouvent dans une bibliothèque et ici, tout le monde le sait on n’a pas trop le droit de parler.

    « C’est bien, je suppose que tu as un plan spécifique en tête ? »

    Lorsqu’il parle de plan il pense plus au déroulement des informations, comment est ce qu’ils vont les assembler, même s’ils en manquent pas mal Francisco aime bien que tout soit déjà bien organiser. De plus une bonne organisation est une chose primordiale pour pouvoir mener à bien un projet et ça il le fait très bien. Il plante son regard dans le sien pour attirer l’attention de la jeune femme histoire qu’elle lâche un peu son bouquin des yeux, c’est une fois son regard capté qu’il reprend naturellement la parole.

    « je pensais le faire sur un support informatique, cela évitera que les gens s’endorment lorsque nous allons l’exposer »

    Oui s’il y a bien une chose qu’il déteste ce sont les personnes sans gênes qui se permettent de dormir ou de faire autre chose lorsque quelqu’un expose un travail. Même s’il ne porte pas vraiment ses camarades dans son cœur le brun à toujours le respect de les écouter lorsque ces derniers exposés leur devoir. De plus nous sommes en 2040, nous devons faire avec notre temps et tout le monde le sait qu’il est bien temps d’arrêter les exposés ennuyeux avec pour seul outils attractif la voix de la pauvre personne qui expose. Il attend sa réponse avant de prendre un livre qui trainais pas là et de l’ouvrir, il commence à lire le bouquin prenant au passage quelques notes avec des commentaires, des idées, des propositions qu’il soumettra plus tard à sa coéquipière d’un devoir. C’est un silence de mort qui règne entre eux deux et une chose est sûre c’est qu’aucun des deux ne semble vouloir y mettre un terme.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 27
    Lun 26 Fév - 14:39
    Francisco la teste. La jeune fille le sent et le ressent rien qu’à l’attitude et à la respiration de ce dernier. La présence de la brune l’insupporte. Il était connu pour ne pas aimer les projets en groupe préférant généralement ne se fier qu’à lui-même. De plus, étant donné qu’il s’était retrouvé avec la jeune fille, son humeur devait être plus que médiocre. Adrian et elle avaient déjà conclu qu’il ne pouvait pas la voir en peinture. Pourquoi ? C’était la grande question. Mais il était clair que Mr Santana avait une rancune ou une méfiance ou pourquoi pas les deux en même temps à l’égard de Rebecca.

    Le jeune homme lut ses notes puis lui posa une question à voix haute. Rebecca était étonnée qu’il soit satisfait de son début de recherche. Habituellement, il aurait trouvé au moins une chose à redire. Mais au contraire, ce dernier lui demanda d’exprimer les idées qu’elle avait sur la présentation et l’organisation de leur exposé. Fixant son regard dans son livre, sans pour autant lire, la brune se mit à réfléchir. Effectivement elle avait bien une idée mais la dire immédiatement, sans comprendre ce que voulait Francisco, risquait de la gaspiller. Il pourrait ruiner son idée juste pour avoir l’ascendant. Mais d’un autre côté il semblait de bonne humeur donc la jeune fille préféra économiser leur temps.

    J’avais pensé faire une présentation un peu moins traditionnelle. Classer les éléments en 2 groupes et faire une troisième partie sur des préconisations, enfin ce que nous pourrions ajouter personnellement comme petit grain de sel quoi.

    Rebecca se replongea dans son livre. Mais cette situation ne dura pas. Elle sentait un regard insistant sur elle. Et même si elle ne comprenait pas vraiment où Francisco voulait en venir, elle finit par céder et redresser légèrement la tête pour observer le jeune homme. Sa suggestion était intéressante, basique mais nécessaire et il avait raison sur ce dernier point. La brune acquiesça rapidement sans ajouter de commentaires. Elle poursuivait ses recherches dans le bouquin qu’elle lisait depuis l’arrivée de Francisco. Un silence pesant s’installa entre eux. L’un comme l’autre était concentré sur ce qu’il faisait.

    La jeune fille arriva au bout de son bouquin. Elle venait de trouver un autre élément qui méritait d’être approfondi de son point de vue. Aussi, Rebecca recula sa chaise, prenant soin de rester loin de son camarade, pour s’éloigner entre deux allées de la bibliothèque. Perdue dans ses pensées, la brune ne vit pas le temps passé. Après plusieurs minutes de recherches, elle s’était saisie de deux bouquins en lien avec le dernier élément et retourna à sa place. Le jeune homme n’avait pas bougé d’un poil continuant de travailler sur le même livre. Elle déposa le premier livre devant elle afin d’avoir matière à travailler et mit le second entre eux sur la table afin que le brun voit sur quelle piste elle était partie sans pour autant lui adresser la parole. Après tout, la parole est d’argent et le silence est d’or.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 30
    Age : 24
    Lun 12 Mar - 12:28
    Francisco hoche la tête à la proposition de Rebecca, oui c’était une bonne idée, mais ce n’est pas pour autant qu’il va la féliciter ou se montrer enthousiasme à cette découverte. Il se contente de replonger son attention dans un bouquin, l’ambiance était lourde et pesante, aucun des deux ne parlait ou échanger des idées, non, ils étaient là l’un assit à côté de l’autre à une certaine distance quand même. Distance qu’avait imposé la brune et qui ne gênait pas du tout Francisco, qui pour une fois est plutôt content qu’une femme prend ses distances avec lui, oui il en a marre des filles qui lui tourne autour, pourtant il ne se gêne pas pour les rembarrer de manière peu sympathique mais à chaque fois c’est la même chose, elles reviennent, faut croire qu’elles aiment se prendre des vents. Il remarque aussi tout de suite que cette dernière est mal à l’aise en sa présence, à vrai dire maintenant qu’il réfléchit il ne la jamais vu avec un autre homme qu’Adrian et son ce stupide mec bruyant du nom de Jeremiah. Il en déduit tout de suite qu’avec Rebecca il n’y a aucun risque qu’elle se mette à lui faire du rentre dedans et ça ça le rend plus serein, moins sur les nerfs et surtout un peu moins con. Il reste tout les deux concentrer sur ce qu’ils font, si bien qu’il finit oublier le présence de la brune, il est tellement concentré dans ce qu’il fait qu’il met plusieurs secondes avant de comprendre que quelqu’un est venu lui parler.

    Il finit par lever les yeux de son bouquin pour apercevoir deux jeunes femmes, une blondes et une rousse, il arque un sourcil et remarque que la rousse donne un coup de coude dans le bras de la blonde qui prend la parole avec une once de timidité. C’est en bégayant et ayant une voix à peine audible qu’elle lui demande s’il n’aurait pas un style de couleur noir à lui prêter. Il baisse ses yeux marrons pour les porter sur sa trousse noir et sort un stylo noir qu’il lui tend, il lui dit même de le garder, qu’il n’en a plus besoin. Réaction étonnamment gentil venant de sa part, oui en temps normal il l’aurait remballé méchamment mais là non, rien, c’est sans doute c’est élan de gentillesse qui pousse la blonde à avoir un peu plus de courage. Et oui en effet cette dernière lui demande son numéro de téléphone, pour aller boire un café ou passer l’après-midi ensemble. C’est en entendant cette phrase que le brun pousse un long soupir, houlà j’ai bien l’impression que sa bonne humeur vient de partir aussi vite qu’elle est venue. Il repose ses yeux vers la blonde et là tout de suite on comprend qu’il à était saoulé, son regard est froid, dur, en fait c’est le même regard qu’il aborde lorsqu’il est en présence de quelqu’un. Il finit par répondre de la même voix hautaine et dur qu’il à l’habitude de prendre.

    « Le fait que je ne te donne un stylo ne signifie pas que m’intéresse mais juste que je veux me débarrasser de toi pour continuer à travailler. »

    Il ne prête pas la moindre attention à la réaction de la jeune femme et se replonge dans ses notes, il l’entend juste faire demi-tour accompagné de son amie. Son visage est normal comme-ci rien ne venait de se passer et pourtant il vient de blesser une pauvre petite fille qui voulait seulement apprendre à le connaitre. Il sent un regard sur lui, quelqu’un qui le fixe et il croit savoir de qui il s’agit dans le doute il lève les yeux et tombe sur Reb’. Il arque un sourcil et prend la parole

    « Un problème peut-être ? »

    Il pose son regard dans le sien, il commence à cerner Rebecca et il se doute que ce geste peut la mettre mal à l’aise et la déstabilisé. N’aimant pas vraiment avoir ce genre de comportement avec les personnes qui ne lui ont rien fait cette fois-ci Francisco fait une entorse à ses habitudes.

    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 27
    Lun 12 Mar - 15:20
    Tout aussi concentrée, la jeune femme faisait travailler ses méninges à toute vitesse. Plus les idées lui venaient facilement et plus vite elle serait partie loin d’ici, loin de lui. Pour une fois, Francisco semblait agréable ce qui surprenait franchement la brune. Mais elle ne souhaitait pas tenter le diable pour autant. Le garçon était connu pour être hautain, agressif, très personnel. Elle était étonnée qu’il n’ait pas fait de remarques plus déplacées que cela pour le moment. Rebecca chassa ces pensées de son esprit pour se reconcentrer sur ses recherches. Au final, cette présentation pourrait être finie aujourd’hui s’ils continuaient à ce rythme-là. Mais la jeune femme perdit rapidement sa concentration, plus rapidement que la première personne qui aurait dû se sentir concernée. Deux filles, une blonde et une rousse, se tenaient non loin d’eux en train de glousser. Lorsque le regard de Rebecca croisa celui de la rousse, elle eut le droit à un regard noir, menaçant. Ne comprenant pas le but de l’opération, elle se replongea dans son bouquin.

    Cela fût seulement quelques minutes plus tard que les deux filles s’approchèrent de leur table et plus précisément de Francisco. Elles lui demandèrent un stylo noir qu’il donna gracieusement. La brune était presque choquée de le voir agréable, elle faillit presque s’étouffer. Quelle mouche l’avait piqué pour que Mr Francisco Santana soit de bonne humeur ? Mais les deux filles ne s’arrêtent pas là, voyant dans son comportement une ouverture, la blonde lui demande son téléphone. Plutôt osée comme approche, mais en soit il ne viendrait jamais à l’idée de Rebecca de s’intéresser à qui que ce soit aujourd’hui alors elle ne s’était jamais demandée comment elle devrait s’y prendre le moment venu. L’approche lui paraissait un peu direct mais honnête aussi en quelque sorte. Cela ne fût pas l’avis de son camarade de cours qui l‘envoya chier bien correctement. De toute évidence sa bonne humeur du jour devait être repartie aussi vite qu’elle était arrivée.

    Alors que Francisco se replongeait dans ses recherches sans chercher à comprendre plus loin, elle croisa de nouveau le regard des deux filles qui semblaient vexer et furieuse. La brune avait presque l’impression que cette fureur était dirigée contre elle alors qu’elle n’avait absolument rien à voir dans leur histoire. Rebecca les vit s’éloigner plutôt déçues de leur échec. Involontairement, son regard se posa sur le jeune homme. Certes, physiquement il avait une élégance naturelle déconcertante. Mais comment n’importe quelle fille pouvait s’intéresser à un homme au caractère aussi imprévisible qu’insupportable ? La brune ne se rendit pas compte du temps qui s’était écoulée depuis qu’elle avait commencé sa réflexion. Francisco se redressa dans sa direction, le regard inquisiteur. Elle sentait que la suite n’allait pas lui plaire. Son ton était légèrement agressif.

    Euh disons qu’elle t’avait rien fait de mal t’aurais pu la débouter un peu plus gentiment. A croire que cela te plait que les gens te détestent.

    A peine ses mots furent sortis de sa bouche que la brune songea qu’elle n’avait pas choisi la bonne option. Certes, elle n’aimait pas mentir. Mais dans certains cas, il faudrait peut-être qu’elle apprenne à retenir ses propos selon son interlocuteur. Francisco était connu pour ne pas franchement mâcher ses mots. La plus grande différence entre lui et elle était l’interprétation que les gens faisaient. Beaucoup n’approchaient pas Rebecca parce qu’elle était une solitaire bizarre. Les gens n’approchaient pas Francisco parce qu’il était désagréable. Mais en soit, peu importe le moyen, ils obtenaient tous deux la même finalité. Il n’avait pas l’air bien content de la réponse qu’elle lui avait servi aussi avant qu’il s’énerve, elle tenta de lui couper l’herbe sous le pied :

    Fallait pas poser la question.

    Comme à son habitude, elle s’était exprimée depuis le début avec une voix calme et posée. Mais la jeune femme savait pertinemment que le contenu de ses paroles laissait présager autre chose. Elle quitta son regard pour se replonger dans son bouquin. L’exposé devait avancer et elle ne voulait pas se prendre la tête, surtout pour des broutilles. Ils allaient bientôt devoir aller assister aux cours de la journée ce qui devrait la libérer de cette situation délicate. Rebecca espérait que le fait qu’il soit dans un « bon jour » lui permette de passer à travers cela.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 30
    Age : 24
    Mar 27 Mar - 19:34
    Rebecca lui a coupé l'herbe sous le pied, oui il n'a pas eu le temps de répondre quoique ce soit que la jeune femme a mit un terme à la conversation. Chose que vous vois doutez n'a pas du tout plu au jeune homme. On va dire qu'il est à la fois énerver de sa réponse et frustrer de ne pas pouvoir lui répondre. Ouais s'il pourrait il brûlerait les notes que la brune est entrain de prendre, seulement voilà Francisco à beau être susceptible il n'est pas pour autant débile, agir sans réfléchir est une chose qu'il ne fait que très rarement. Surtout que ces notes sont aussi importantes pour elle que pour lui. Il se contente de pousser un soupir, chose qui est sûre c'est que la blonde n'a pas intérêt à reprendre la parole parce que là il ne va pas la louper. Il regarde sa montre qui affiche seulement 9h, et ouais le temps ne passe pas vite lorsqu'on a tout le monde à dos. Il range ses stylos dans sa trousse se trouvant devant lui range ses feuilles dans sa pochette et passe son brouillon à Reb avant de se lever et de jeter sans même la regarder.

    « Je vais boire un café je reviens »


    Son ton est sec avec une pointe d'agressivité, il sort de la bibliothèque d’un pas calme laissant la brune derrière lui. Il ouvre doucement la porte de la pièce avant de la refermer calmement sans faire le moindre bruit. Il est comme ça Francisco il déteste se faire remarquer, malgré ce que l’on peut penser le brun se sent mille fois lorsque ne l’on pas sa présence. C’est en quelques minutes qu’il arrive devant la machine à café, il sort quelques pièces de la poche droite de son pantalon et paie son capuccino, contrairement à lui la machine fait un bruit pas possible. Il pousse un léger soupir et se contente de jeter un coup d’œil autour de lui, heureusement pour lui il n’y a personne. Oui le hall est totalement vide, sûrement parce qu’a cette heure-ci la plupart des élèves sont en cours, c’est une fois le petit gobelet en carton de remplit que Francisco le prend dans sa main droite, tiran légèrement sur ce dernier pour le décrocher de la machine. Il prend appuie sur le mur juste à côté de la machine et boit doucement son café, profitant du calme du lieu pour l’instant innocupé. Il se permet de rester seul seulement quelques minutes car l’idée de laisser Rebecca travailler seule ne lui plait pas du tout. La brune à beau lui avoir dit quelque chose qui ne lui plait pas elle reste cependant sa coéquipière pour ce devoir et il sait mieux que quiconque à quel c’est frustrant de travailler seul. Non pas qu’il éprouve une quelconque sympathie envers elle mais on va dire qu’il considère ça comme un grand manque de respect c’est sans doute pour ça qu’il finit par terminer sa boisson chaude. Il la jette dans la poubelle se trouvant pas très loin de lui et reprend son chemin vers la bibliothèque. Sa pause n’a durée que quelques minutes et pourtant le voilà déjà assit aux côtés de la brune son stylo noir dans une main et son livre dans l’autre.

    A ce moment précis rien d’autre ne compte que son devoir, devoir qu’il est présser de terminer car faut le dire que depuis que Rebecca lui a balancé sa remarque le brun ne supporte pas du tout sa présence, sûrement son côté petit con qui ressort. Il ne lui adresse même pas un regard, il se contente juste d’entretenir cette ambiance froide, cette ambiance qui est devenue pour lui quelque chose de normal, avant quelques efforts mais on va dire le comportement de Rebecca ne lui a pas du tout donné envie de poursuivre ses efforts. Il finit par refermer son livre et par passer la feuille à la brune qui était toujours en train de lire un livre. Il reprend la parole de son même ton froid et un peu autoritaire et lui dit.

    « Je pense que nous avons assez de notes pour aujourd’hui, demain même heure et nous mettons tout en commun »


    Il range ses affaires dans un silence qui mettrai n’importe qui mal à l’aise, même si en temps normal il aurait finit le travaille en une fois aujourd’hui il n’a qu’une envie retrouver son canapé et un bon verre de whisky. Voilà ce qui lui fait tant envie, une fois ses affaires rangées le brun prend les livres qui se trouvent sur la table et commence à parcourir les étagères pour les ranger les un après les autres.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 27
    Mer 28 Mar - 22:23
    Est-ce qu’elle avait bien fait de lui couper l’herbe sous le pied ainsi afin d’éviter ses fureurs orales ? La brune n’en était pas si sûre après coup. Francisco ne répliqua rien, mais la tension était clairement palpable. Réunissant ses affaires, la jeune fille se voyait déjà finir le devoir seule. La feuille qu’il glissa dans sa direction était en train de clairement confirmer ses craintes. Quelques secondes s’écoulèrent, temps qui parut être une éternité, avant que le jeune homme lui parle de façon agressive pour lui signifier qu’il prenait simplement une pause. A peine se fut-il éloigné que Rebecca se sentit soulagée. Sa présence était de base oppressante. Mais le fait qu’il soit sur les nerfs à cause de sa remarque amplifiait encore plus cette sensation. De toute évidence,  il ne l’aimait pas vraiment et cela était complètement réciproque.
     
    Avec ce qu’il lui était arrivé, la brune avait sérieusement du mal avec toute personne qui s’en prenait aux autres sans véritable raison. Pour elle, dans beaucoup de cas, ces personnes avaient de trop gros reproches à se faire à elles-mêmes pour les affronter et se vengeaient sur les autres. Repensant au nombre de fois où elle avait vu Francisco refouler des filles, Rebecca commença à se demander s’il n’était pas un homo qui ne s’assumait pas. Bizarrement, cela lui donna envie d’être un peu plus compatissante. La crainte du regard des autres était un réflexe humain après tout. Sortant de ses pensées, elle jeta un œil aux notes du brun qui étaient plutôt bien ordonnées. Entre ses recherches et celle du jeune homme, leur exposé était quasiment complet.
     
    C’est à ce moment-là que Francisco se décida à revenir et à reprendre sa place, ses affaires et ses notes. Sans un bruit ni une parole, il se remit au travail et la brune en fit de même repoussant ses cheveux qui la gênaient pour écrire. De toute évidence, son petit tour à la machine à café n’avait pas plus apaisé ses nerfs que ça. L’air frais n’avait eu aucun impact sur le garçon. Plusieurs minutes passèrent avant qu’un bruit de livre qui se ferme un peu sec n’attire l’attention de Rebecca. Elle releva la tête et croisa le regard presque meurtrier du brun. Avait-elle abusé à ce point dans sa réflexion ?
     
    Lorsqu’il prit la parole, sa voix était brutale, froide, sans merci. Il lui donna une directive qui ne convenait pas du tout à la jeune fille. Souhaitait-elle le contredire volontairement ? Absolument pas, mais le lendemain matin, elle était censée s’entraîner avec quelqu’un en particulier. Il était hors de question qu’elle annule ce fait si rare du fait des emplois du temps chargés de chacun. Comment pouvait-elle tourner la chose afin de ne pas se prendre la remarque hyper tranchante qui menaçait de tomber telle une épée de Damoclès depuis tout à l’heure. Après quelques secondes où le brun était allé ranger les manuscrits, la brune prit le temps de réfléchir à la meilleure façon de formuler la chose. Lorsqu’il revint récupérer ses affaires, elle prit la parole :
     
    Je t’avoue que demain je peux vraiment. Ce que je peux te proposer c’est de me laisser tes notes comme ça je m’occupe de la mise en commun et de l’organisation de la présentation comme on l’a décidé tout à l’heure. Je fais le diaporama que tu as suggéré et je t’envoie les versions informatiques du support et de nos notes. Tu n’auras plus qu’à rajouter ta touche sur les choses qui ne te vont pas.
     
    Faisait-elle en sorte de le brosser dans le sens du poil ? Un peu en effet, mais c’était pour la bonne cause. La brune espérait que son besoin irrépressible de faire du bon travail ne le pousserait pas à dire qu’il faisait tout le reste. Elle n’aimait pas ne pas faire sa part du travail.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 30
    Age : 24
    Dim 1 Avr - 14:40
    C'est lorsqu'il pose son sac de cours sur son épaule droite, prêt à partir que la brune reprend la parole chose qui coupe Francisco dans son élan. Il est dos à elle, il écoute silencieusement ce que la brune a à lui dire. Il pousse un léger soupir, oui il veut rentrer dans sa chambre, mais l'idée de la brune ne lui plaît pas trop. Il sait aussi pertinemment que sa camarade de classe ne sera pas d'accord de lui laisser faire le reste. Sur ce point ils se ressemblent un peu, enfin un point commun ! Il reste quelques secondes sans rien dire, dos à elle, cette fois-ci il va devoir un effort, un énième effort chose qui le saoule pas mal. Il finit par se retourner, d'un geste rapide il enlève son sac de son épaule et tire la chaise qu'il avait rangé précédemment. Il s'assoit tranquillement à côté de la brune, il sort de son sac un ordi portable, son ordinateur destiné à ses études. Il sort aussi sa trousse en cuir pour l'ouvrir et sortir une clef USB qu'il branche à l'ordinateur. Toujours dans ce même silence qui commence à devenir gênant il sort les notes qu'il avait prit avant de reporter son regard vers son interlocutrice pour reprendre la parole.

    « Faisons ça aujourd'hui alors »

    Il ouvre le logiciel informatique qui leur servira de support avant de reporter son attention vers les notes. Étant quelqu'un de très minimutieux et de perfectionniste ce dernier va tout de suite dans la partit de mise en page de leur devoir. Vous savez changer le fond de la page, mettre une jolie police d'écriture, tout ce genre de choses que la plupart du temps les garçons s'en fout. Lui à contrario il trouve ça très important, car il sait que si le travail n'est pas bien présenter personne ne va les écouter. Il fait la présentation en quelques minutes, il choisit quelque chose de sobre et de chic. Des couleurs claires qui ne tapent pas aux yeux quelque chose d'agréable à regarder. Il finit par reposer son regard vers la brune et lui demande d'une voix assez calme un peu moins agressive qu'avant.

    « Ça te plais ? »

    Même s'il n'aime pas travailler en groupe il sait très bien que ce travail est autant le sien qu'à lui, de ce fait demander son avis lui semble tout à fait normal. Il attend la réponse de la brune, son regard détaillant le visage de la brune qui regarde pendant quelques secondes la mise en page. Il esquisse un léger sourire savant très bien que son comportement va mettre mal à l'aise la brune. Non pas qui souhaite la troubler, mais disons que pour lui cette vengeance semble être justifiée après ce que la brune lui a dit il y a quelques instants. Lorsque la brune détourne son regard vers Francisco ce dernier esquisse un sourire, vous savez ce genre de sourire qui veut dire ''Hé moi j'ai rien fait“ et lui demande si ça lui plaît.

    Une fois la réponse donné le brun reprend une feuille et fait un schéma sur une feuille blanche. Une schéma sur lequel est dessiné la disposition des éléments recueillis et retranscrit sur les notes. Une fois d'accord sur toute la disposition et sur le reste le brun reprend la sourit et commence avec l'aide de la brune à mettre tout sur support informatique. Pour une fois l'ambiance est détendu, fait croire qu'il a oublié la petite altercation d'y a quelques minutes.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 27
    Lun 2 Avr - 16:42
    Rebecca sent bien que le brun est énervé. Non seulement elle l’a légèrement taclé tout à l’heure même si elle n’a fait qu’être honnête. Mais maintenant, la jeune fille chamboulait son programme. Elle espérait franchement qu’il accepte l’arrangement qu’elle lui avait proposé. La brune ne voulait pas l’embêter mais elle ne pouvait rater son entraînement avec Clark. Au bout de plusieurs secondes qui avait paru pour des heures entières, Francisco finit par se retourner un peu brusquement afin de prendre place sur la chaise qu’il occupait quelques minutes auparavant. Il sortit son ordinateur sans dire un mot. Rebecca ne savait pas trop quoi en penser. Alors qu’il installait de nouveau tout son matériel de travail, le beau brun la regarda droit dans les yeux en ajoutant qu’ils allaient faire ça ensemble tout de suite. La jeune fille ne savait pas trop comment réagir. Le jeune homme avait un regard assez troublant. Malgré sa réputation de « gens foutisme », il avait accepté de lui rendre service alors qu’elle n’avait rien fait pour être dans ses bonnes grâces depuis le début. La brune déposa ses propres notes de l’autre côté de l’ordinateur afin que Francisco ait tout à portée. Elle le vit préparer la présentation à une vitesse folle, maniant le logiciel comme elle maniait … la météo ? Le jeune homme avait du goût c’était certain, simple mais efficace. Le beau brun avait opté pour des nuances de couleurs assez claires qui restaient toutefois agréables à regarder. Alors qu’elle venait de finir d’observer le rendu de ce qu’il avait fait, Rebecca se rendit compte qu’il la fixait tout en souriant. Cette proximité ainsi que son comportement mit la brune mal à l’aise en quelques secondes seulement. Sa peau n’aurait pas été matte ainsi, la jeune fille aurait pu virer au rouge tomate.

    Oui c’est parfait …

    A quoi jouait-il ? Le faisait-il exprès ? Elle sentait presque son souffle, ce qui lui donna un frisson. Petit à petit, la brune s’installa au fond de sa chaise afin de remettre une distance de sécurité entre le garçon et elle. Remontant ses manches jusqu’au creux de ses paumes, elle attrapa sa feuille de notes et commença à dicter à Francisco les informations qu’il lui demandait. Le temps passait et la jeune fille se détendit de nouveau. C’était probablement involontaire mais cette passade était terminée. Leur projet arrivait à son terme. Chacun n’aurait plus qu’à réaliser les notes sur les parties qu’ils allaient présenter à l’oral.

    Je te remercie d’être resté. C’est une bonne chose de fait et …

    Rebecca était hésitante. Il lui avait rendu service en acceptant de finir leur devoir aujourd’hui. D’un autre côté, elle craignait qu’une telle attitude ne permette au garçon de lui renvoyer le coup en pleine tête. Mais la brune n’était pas du genre à réfléchir ainsi. Elle aimait l’honnêteté et surtout ne rien avoir à se reprocher à elle-même.

    Je suis désolée pour tout à l’heure, ça ne me regardait pas je n’aurais pas du dire ça.

    La jeune fille avait orienté son regard vers le bas. D’un côté, lui aussi s’était montré sympa et elle se devait de lui rendre la pareille. D’un autre côté, les deux filles qui étaient venues le voir dans le but d’avoir son numéro s’étaient montrées sympas aussi et pour autant il les avait envoyé promener comme des malpropres.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 30
    Age : 24
    Dim 8 Avr - 21:16
    Le jeune brun n’écoute que d’une oreille distraite l’avis de la brune à vrai dire il est sûr à 95% que cette dernière va trouver quelques chose à y redire, alors imaginez-vous sa surprise lorsque cette dernière accepte sans bronché sa proposition. De plus il remarque que sa petite blague a eu l’effet espérer, oui ça se voyait qu’elle était mal à l’aise et cette gêne fait sourire le brun. Très vite la brune prend ses distances chose qui ne fait absolument aucun effet à Francisco, ils se remettent vite au travail oubliant vite les distractions qui les entoure. Elle lui dicte toutes les informations qu’ils ont trouvées il y a quelques heures et Francisco se contente de les noter et de les mettre sur le support informatique. A vrai dire, de cette matière tout est vite bouclé en une petite demie heure les deux bruns arrive à tout mettre sur le power point. Les deux jeunes gens n’ont plus qu’à faire quelques notes sur les parties qu’ils allaient présenter à l’oral. C’est une fois le travail terminé que Francisco relit le tout pour être sûr de n’avoir rien oublié avant d’enregistrer le devoir et d’éteindre son ordinateur. Il range silencieusement ses affaires avant de se lever. C’est lorsqu’il s’apprête à ranger sa chaise que la brune reprend la parole. Il lève les yeux vers elle le regard intrigué par ce qu’elle veut bien lui dire. Il reste quelques secondes silencieux, il a très bien vu qu’elle n’a pas finit sa phrase, il en sait juste pas si elle aura le courage de la terminer. Oui on va dire qu’on voit très bien que la suite à l’air dur à sortir pour elle. Il esquisse un léger sourire ouais ce qu’il vient d’entendre ça lui plait, le fait qu’elle s’excuse lui fait intérieurement plaisir. Il reprend la parole et lui lance de son éternellement ton froid.

    « T’inquiète »


    Il pousse doucement la chaise contre la table pour la ranger avant de prendre son sac et de le mettre sur son dos. La bibliothèque est pratiquement vide, faut dire que la plupart des étudiants préfèrent sortir et travailler plus tard. Heureusement que sur ce point Rebecca ressemble au brun et qu’elle préfère d’abord travailler et ensuite se détendre. Il commence a marcher tranquillement vers la sortit sortant en même temps qu’il marche son portable de la poche droite de son pantalon. C’est une fois ses écouteurs en main qu’il tourne la tête vers Rebecca pour reprendre la parole et lui dire.

    « Le jour de l’exposé tu as intérêt à maitriser ta partie »


    Il n’attend pas que cette dernière lui répond et met ses écouteurs dans ses oreilles avant de quitter la bibliothèque aussi silencieusement qu’il est entrée. C’est une fois hors de la pièce qu’il lâche un soupir de soulagement, oui il est content il va enfin pouvoir se détendre et c’est sans attendre que ce dernier traverse tranquillement le bahut pour se rendre à l’étage dans sa chambre.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 356
    Age : 27
    Mar 10 Avr - 22:35
    Alors qu’elle regardait ailleurs, le beau brun lui répondit un simple « t’inquiète ». Rebecca releva le regard dans sa direction et aperçut un bref sourire au coin de ses lèvres. Malgré le ton froid habituel du garçon, il semblait ravi de l’avoir entendu dire ça. La jeune fille n’était pas sûre de bien comprendre, en fait, elle était étonnée qu’il accepte ses excuses aussi facilement et simplement que cela. Francisco finit de rassembler ses affaires et s’apprêta à partir lorsqu’il ajouta ce qui pouvait semblait être une menace.

    Ce garçon était incorrigible : un coup sympathique et le coup d’après détestable. La brune ne savait pas trop comment réagir aussi elle le laissa repartir sans une parole. Après tout, elle ne se voyait pas lui préciser qu’elle ferait un effort pour lui alors que ça n’allait pas être le cas. Elle préparerait ce travail avec sérieux, comme tous les autres réalisés précédemment. Mais bien sûr, cela n’aurait aucun rapport avec la demande du jeune homme. Rebecca était toujours très sérieuse dans les travaux qu’elle rendait à son professeur.

    Rassemblant ses affaires, la jeune fille pensait retourner dans sa chambre afin de flâner. Jetant sa besace à l’épaule, la brune salua poliment la responsable de la bibliothèque avant de sortir. Il lui restait encore un bon moment avant que la journée ne soit terminée. Malgré le beau temps, Rebecca préféra s’enfermer dans sa chambre loin de la moindre menace verbale ou physique. Son téléphone était non loin au cas où l’un des garçons la chercherait afin de ne pas les laisser s’inquiéter inutilement.

    Alors qu’elle enchaînait les épisodes de série sans trop d’intérêt, elle repensa au comportement de Francisco. La jeune fille commençait à comprendre qu’il avait agi ainsi pendant qu’il faisait leur présentation volontairement dans le but de la déstabiliser. Cela devait être une sorte de vengeance de son point de vue. Rebecca se mordit la lèvre, pensant qu’elle avait été stupide de s’excuser auprès de lui. Il en avait probablement rien à faire et s’était juste rit d’elle tout le long. Elle ne se fera pas avoir une seconde fois.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé
    Revenir en haut Aller en bas

      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 7:19