Cross-over entre DC et Marvel se passant en 2040. L'Ordre, organisation de héros, se bat contre un ennemi composé de vilains et d'anti-mutants, la Révolte.

Le forum est fermé suite à un manque d'activité.

    Retrouvailles inopinés [Francisco]

    Partagez
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 132
    Age : 26
    Lun 9 Avr - 23:34
    3 Septembre 2040

    Sophia allait entamer son troisième jour de cours. Elle faisait en sorte de se montrer exemplaire côté ponctualité sans pour autant dévoiler ses pouvoirs. Même si elle avait compris qu’elle ne craignait rien ici, c’était plus fort qu’elle, la brune ne désirait pas montrer son don. Aussi, pour ce nouveau jour de cours, la jeune fille arriva parmi les premiers. Bien évidemment, elle avait angoissé toute la nuit, s’entraînant seule jusqu’à point d’heure, au vu du thème de la journée. Ils allaient devoir s’exercer avec leur pouvoir et les binômes seraient formés par leur enseignant. Aussi Sophia n’avait aucune certitude d’être avec Alyssa. La jeune fille ne connaissait pas encore beaucoup les autres élèves de sa team, le seul indice qu’elle avait sur la nature de leurs pouvoirs potentiels était leur source : un élément, comme elle.

    La brune n’avait aucune idée des pouvoirs qu’elle allait rencontrer ici. Peut-être que quelqu’un dans sa classe maîtrisait l’eau de la même manière qu’elle pouvait créer et dompter le feu. Il était même possible qu’elle croise une personne qui ait un pouvoir similaire au sien. Cela leur permettrait d’échanger sur leur façon de faire et de se donner des tuyaux en soit. La jeune fille pensa même que cela pouvait être rassurant de connaître une personne avec les mêmes pouvoirs. Son don pouvait être dangereux, il pouvait blesser très facilement les personnes qui l’entouraient. Mais si un autre élève avait les mêmes pouvoirs qu’elle, alors Sophia se disait qu’il ne craindrait pas le feu tout comme elle et il pourrait intervenir et l’arrêter si jamais elle faisait du mal aux autres involontairement.

    Lorsque Himiko Rand était venue la trouver, cette dernière avait jaugé le niveau de combat de la jeune fille sur le chemin. Il était clair qu’elle aurait des lacunes par rapport aux élèves qui avaient intégré l’établissement dès leur 18 ans. Aussi à force d’échanger avec la responsable de la team Batman, cette dernière accepta de l’entraîner en dehors des heures de cours pour l’aider à se mettre à niveau dans tout ce qui touchait de près ou de loin à du combat sans pouvoir. Elles avaient commencé dès son arrivée à l’institut. Il faut reconnaître que même si Sophia s’adaptait et apprenait rapidement de ses erreurs, elle en bavait bien comme il fallait.

    Le cours démarra pour une introduction assez classique, excepté le thème évidemment. Leur professeur expliqua que ce qu’il souhaitait pour ce premier cours c’est que chaque élève apprenne à connaître son partenaire et surtout à comprendre comment ce dernier usait de son don. Aussi, il commença à faire les groupes avec la liste des élèves par ordre alphabétique. Cela permit à Sophia de comprendre rapidement qu’elle ne serait pas avec Alyssa. A vrai dire, elle fut l’avant-dernière à être appelé et son nouveau binôme le dernier. Lorsqu’elle entendit son nom, elle se leva tranquillement. Mais lorsqu’elle entendit le nom complet de son partenaire, la brune passa à deux doigts de se ramasser de façon magistrale dans la classe.

    Francisco Santana ? Son cœur s’accéléra ainsi que ses méninges. Etait-ce possible ? Est-ce que cela pouvait réellement être lui ? Nonchalant, hautain, un regard dur, la jeune fille était assez impressionnée face au garçon qui lui faisait face. Tout en lui faisait comprendre qu’il était blasé voir qu’être avec elle était la dernière chose qu’il voulait. Elle déglutit difficilement et se mit en marche à la suite du jeune homme. Son cerveau tournait à cent à l’heure. Que pouvait-elle trouver pour vérifier son identité ? Après tout, elle avait bien changé de nom elle se renommant Riviera alors peut-être que cet homme était un imposteur qui avait subtilisé l’identité de son frère. Sophia se rendait bien compte que cette idée était tirée par les cheveux. Mais elle n’était pas prête, elle ne se sentait pas prête à affronter tout cela voyant à quel point il était froid.

    Arrivés dans la salle, la brune était très mal à l’aise. L’idéal était de trouver une façon de se faire confirmer qui il était réellement sans éveiller ses soupçons. Mais elle manquait cruellement de temps pour cela. La jeune fille ne savait pas si elle pourrait passer deux heures entières à s’entraîner avec cet étranger en songeant à chaque minute voir à chaque seconde qu’elle faisait peut être face à son grand frère. Physiquement elle ne savait pas du tout à quoi il pouvait bien ressembler aujourd’hui, cela faisait près de dix-sept longues années qu’elle ne l’avait ni vu ni entendu après tout. Sophia restait là à ne pas bouger attendant que le garçon qui lui faisait face la sorte de ses pensées.
    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 30
    Age : 24
    Dim 15 Avr - 21:14
    Aujourd’hui c’est un jour bien normal pour Francisco, ce dernier réveille tranquillement de son lit lorsque le réveil sonne, pour une fois il n’avait pas mal à la tête, sûrement parce qu’il n’a pas passé sa nuit à étudier ou à boire. Parce que oui c’est cruellement triste les habituelles soirées du jeune brun se résume soit à réviser pour un quelconque examen ou devoir à rendre, ou bien à sortir dans un bar pas trop loin du campus et à boire jusqu’à qu’il puisse à peine prendre le taxi. Pourquoi ce comportement autodestructeur alors qu’il fait parti des élèves qui une vie des plus confortable ? Alors qu’il est l’un des meilleurs élèves de sa classe et de sa promotion ? A vrai dire je ne sais pas et je ne suis pas sûr que lui-même le sache. Il éteint son réveil s’étire et se lève de manière nonchalante, il baille un bon coup et se dirige vers la salle de bain. Il y a quelques jours il a du exposé son devoir fait en commun avec Rebecca Munroe et sans surprise tout s’est très bien passé, ils s’en sont très bien sortit. Rebecca à parfaitement gérer sa partie comme à son habitude, même s’il n’était pas vraiment très aimable auprès de la brune ce dernier est content et fier de résultat de leur coopération, mais ce n’est pas pour autant qu’il est prêt à remettre ça. C’est une fois prêt qu’il sort de la chambre et qu’il descend prendre son petit déjeuner au réfectoire. Il se met seul à une table à une table au fond près d’une fenêtre et mange tranquillement, depuis qu’il se met à remballer chaque fille qui vienne lui parler ce dernier est bien plus tranquille qu’avant. Hé oui comme quoi ça a des avantages d’être un connard de première.

    Il met seulement quelques minutes à manger le contenue de son plateau, il finit par saluer d’un geste de la main les responsable du self et quitte les lieux. Ben oui il est con mais pas mal polit, à vrai dire il est même plutôt aimable avec les personnes du personnel, seules quelques unes dont la tête ne lui revient pas vraiment ont le droit à ses remarques désobligeantes et quelques fois humiliantes. Il finit par se poser sur un banc prés de l’entrée et sort un bouquin espagnol qu’il se met à lire. Francisco à toujours prit soin de ne pas perdre son espagnol, sûrement parce que c’est la seule chose qui lui reste de son oncle. Oncle qu’il considère comme son père, parce que oui depuis son entrée ici il ne le revoit que très rarement, ils n’ont pas vraiment le temps de plus ce dernier est extrêmement strict envers lui-même. Il fait passer ses études avant tout même avant sa famille qui l’a recueillit. Vous trouvez peut-être ça ingrat, mais c’est sa façon à lui de les remercier, de prouver qu’ils peuvent fier de lui. Sa mère biologique et sa sœur ? Il ne les a plus jamais revus et il n’a jamais essayer de reprendre contact avec eux, faut dire qu’avec la guerre il n’était pas sûr qu’elles soient encore en vie, puis le comportement de sa mère la extrêmement déçue quant à sa sœur il a juste peur de reprendre contact avec elle.

    Pourquoi a-t-il peur ? Ben disons qu’il est partit sans trop donner de nouvelles et qu’il n’a a aucun moment chercher à la recontacter. C’est lorsque que la cloche sonne que ce dernier est très vite tirait de ses pensées. Il range son livre et prend son sac qu’il avait posé au pied du banc et reprend sa route. Aujourd’hui ce sont des cours pratique de combat, cour préféré du jeune homme, il arrive parmi les premiers de sa classe et attend patiemment que le prof entre, c’est une fois cela fait et que ce dernier explique le déroulement du cour qu’il décide de faire des groupes. C’est à ce moment qu’il balaye la salle du regard, il y a pleins de nouvelles têtes mais aussi pleins de têtes qu’il connait très bien, dont une en particulier. Un mec à la peau matte, maitrisant aussi le feu et qui plus est est aussi un très bon élève, ce mec Francisco ne l’aime pas plus que ça, sûrement parce qu’il perd son temps à réparer les conneries de son imbécile de pote qui n’a pas d’avenir. Il le fixe quelques secondes, puis c’est lorsqu’il remarque qu’il se lève pour aller avec quelqu’un d’autre qu’il pousse un soupire.

    Lui il se retrouve avec une nouvelle, une fille qui n’a jamais vu, chose qui le contrarie car il devine tout de suite qu’elle ne doit pas très bien contrôler son pouvoir. Ils vont tout les deux dans une salle, très vite le brun remarque que la jeune femme qui se trouve en face de lui n’est pas très bien. Il arque un sourcil à la fois agacé et intrigué et prend la parole.

    « Si tu ne te sens pas bien tu peux sortir, je ne veux pas perdre mon temps à m’entrainer avec quelqu’un qui n’est pas au top de ses capacités »

    Comme à son habitude son ton est autoritaire et son regard froid.

    Revenir en haut Aller en bas
    Team Aquaman "Je contrôle un élément"
    avatar
    Messages : 132
    Age : 26
    Mar 17 Avr - 7:31
    Ils venaient tous les deux d’arriver dans la fameuse salle où ils allaient pouvoir s’entraîner et faire intervenir leur pouvoir. Si leur professeur était logique, il avait probablement mis des personnes qui pourraient s’apporter aides et conseils ensemble. Cela voulait-il dire qu’il avait un pouvoir similaire ? Pas nécessairement mais pour autant, ce Francisco devait avoir quelques trucs à lui apprendre. Leur intervenant de l’Ordre ne les aurait pas mis ensemble sans raison après tout. Et si l’homme qui lui faisait face était réellement son frère, les membres de l’Ordre étaient-ils au courant ? En allant plus loin, la jeune fille se demandait même si Himiko n’était pas venue la chercher pour cette raison.

    Alors qu’elle avait le cœur qui battait à cent à l’heure et qu’un millier de questions fusait dans sa tête, il prit la parole. Son attitude tout entière n’était qu’arrogance. Ce qu’elle en avait vu de loin ces trois derniers jours n’étaient pas qu’une impression. Le regard du brun était en train de la transpercer de part en part comme si la prochaine chose qu’elle allait dire allait la mettre en sursis ou sur le banc des exécutés. Sa remarque cinglante a le mérite d’être clair. Sa présence n’est pas souhaitée.

    Je crois que si nous avons été mis ensemble il y a une raison.

    Sophia l’observe de haut en bas. Son but est clair : défier l’autorité du garçon dont elle n’a que faire. Elle voulait savoir si elle faisait bien face à son grand frère. Le souci était que lui envoyer en pleine face n’allait peut-être pas être des plus judicieux. Arrogant comme était Francisco, elle ne voulait pas lui donner une raison de plus de l’envoyer boulé si jamais elle faisait fausse route.

    D’où je viens, il m’était interdit d’user de mon don. Je n’ai donc pas pour habitude de me donner en spectacle ni avec ce dernier ni dans ma façon d’être.

    Tout en lui parlant elle le contourna pour se diriger vers le centre de la salle tout en observant cette dernière. De toute évidence, la pièce où ils se situaient était renforcée. Au vue des moyens de l’institut que Sophia avait découvert depuis le début, elle se demandait si cette salle n’était pas ignifugée permettant aux gens comme elle de se lâcher sans mettre le feu où que ce soit. Une fois vers le centre de la pièce, elle se tourna de nouveau vers cette personne mystérieuse qu’était Francisco. Plantant son regard vert au fond des prunelles de son frère, elle reprit la parole :

    Je dois reconnaître que les lieux sont assez impressionnants. Je m’appelle Sophia au fait. Et Francisco, c’est de quelle origine ? Je n’ai jamais fait ça avec un partenaire, je ne sais donc pas comme se passe ce type d’entraînement.

    Clairement, la jeune fille était en train de tâter le terrain. Le souci c’est qu’elle ne savait pas si son interlocuteur répondrait à sa question. Elle avait tout de même glissé une information justifiant de sa parlante plutôt de ses actes. Même si la brune avait opté pour une solution plutôt gentillette, en l’absence de réponse de Francisco, elle n’aurait d’autres choix que de le confronter réellement. Elle attendait de voir la réaction de celui qui semblait être son grand frère perdu de vue depuis des années. La différence entre eux deux, c’est que pour Sophia le choc de la nouvelle commençait à être assimilé. Mais pour son grand frère, il s’agissait encore d’une inconnue totale.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé
    Revenir en haut Aller en bas

      La date/heure actuelle est Dim 19 Aoû - 5:39